Union africaine : vers l’élaboration de normes communes en matière d’électricité

Le mercredi 29 mars dernier, à Addis Abebas, l’Union africaine (UA) a décidé de s’efforcer à établir au sein de ses pays membres des normes communes dans le domaine de l’électricité, de l’électronique et de toute autre technologie associée afin de garantir un accès rapide et universel à l’énergie.

L’union africaine prépare en effet, l’élaboration d’une norme en électricité à portée continentale, a confié Paul Johnson, le secrétaire général de la Commission électrotechnique africaine de normalisation (AFSEC) de l’UA, à l’agence de presse chinoise Xinhua,

Pour le président de l’‘AFSEC, cette institution «facilitera un accès universel à l’énergie à travers le continent et la mise en oeuvre de l’Agenda 2063 de l’Afrique – un cadre de développement visant à parvenir à un continent intégré, pacifique, prospère et axé sur les populations».

Cette commission compte actuellement 13 pays membres et tente de mobiliser la totalité des 55 pays du continent pour rejoindre ce chemin vers la normalisation. Elle a déjà approuvé 140 normes applicables pour tout le continent et surveille leur mise en place.

«Bien que les pays africains soient des Etats souverains, nous avons besoin de normes efficaces et durables dans le domaine technique. La normalisation permettra au continent d’atteindre les Objectifs de développement durable (ODD) qui tendent vers un accès abordable aux énergies propres, à l’éducation et aux soins médicaux d’ici 2030», expliquéait Paul Johnson.

Laissez votre avis