Union africaine: Kagame cède la présidence à Fattah al-Sissi

Gabon Gabonmediatime Paul Kagame Al Sisi
Paul Kagame cède la présidence de l'UA au président Egyptien Fattah al-Sissi © D.R.

Ce dimanche 10 février 2019, le président rwandais Paul Kagame a cédé à Addis-Abeba la présidence tournante de l’Union africaine (UA) à son homologue égyptien Abdel Fattah al-Sissi à l’occasion de la session d’ouverture du 32ème sommet de l’institution panafricaine.


Cette rencontre a également permis de dévoiler l’identité de la présidence suivante, en 2020. L’Afrique du Sud a été choisie au détriment de l’Eswatini (Swaziland). C’est donc le numéro un sud-africain Cyril Ramaphosa, qui devra pour ce faire être confirmé à son poste à l’issue des élections générales qui doivent se tenir cette année.

Le prédécesseur du Maréchal Abdel Fattah al-Sissi, Paul Kagame aura pour sa part marqué l’institution par les réformes qu’ils a impulsées à la tête de l’institution panafricaine, notamment la zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC).

Abdel Fattah al-Sissi qui prend les reines de l’UA pour un an est le président de la République arabe d’Égypte. Après une carrière militaire, il accède au poste de ministre de la Défense le 12 août 2012, après la chute de l’ancien président Hosni Moubarak. À partir du 16 juillet 2013, il est également vice-Premier ministre du gouvernement du président Mohamed Morsi. Abdel Fattah al-Sissi le renverse lors du coup d’État militaire du 3 juillet 2013. Le 28 mai 2014, il remporte l’élection présidentielle, avec 96 % des voix.

Laissez votre commentaire