Une société chinoise veut construire le barrage hydroélectrique de Fougamou

© TripAdvisor

En marge du récent Forum sur la coopération Sino-Africaine (Forac) qui s’est déroulé du 4 au 6 septembre 2018 en terre chinoise, le président gabonais Ali Bongo, a rencontré Ren Jianguo directeur exécutif du groupe chinois China Gezhouba Group Corporation (CGGC). Ainsi, les deux hommes ont échangé sur la possibilité pour l’entreprise chinoise de construire le barrage hydroélectrique de Fougamou.



Le Forum sur la coopération Sino-Africaine (Forac), aura été l’occasion pour le Gabon de se distinguer. Après l’annonce d’un Investissement de 118 milliards de Fcfa de la Chine pour la construction de la centrale hydroélectrique FE-2 de Mitzic, une autre infrastructure d’importance pourrait découler de ce sommet si on en croit les informations du quotidien national L’Union.

En effet, le groupe chinois China Gezhouba Group Corporation (CGGC) serait intéressé par la construction du barrage de l’impératrice Eugénie. Le numéro un gabonais Ali Bongo Ondimba, a donc échangé avec Ren Jianguo, qui lui a indiqué que sa société pourrait assurer l’exécution de ces travaux dans un délai raisonnable de 36 mois.

Situé dans la province de la Ngounié plus précisément à Fougamou, ce barrage dit de l’impératrice Eugénie, est un ouvrage qui devrait générer une puissance d’environ 80 Mégawatts. Il devrait permettre d’obtenir une meilleure desserte en énergie pour les populations de cette localité.

Laissez votre commentaire