Une rumeur autour d’un passager atteint d’ébola affole l’aéroport de Libreville

Ce vendredi 19 mai 2017, une rumeur autour d’un passager de la compagnie aérienne Asky atteint de l’épidémie d’ébola affole l’aéroport de Libreville aux environs de 10 heures.

A peine le vol se pose sur la tarmac de l’aéroport internationale Léon Mba, que les autorités sont alertées d’un cas qui présenterait des symptômes d’une personne atteinte d’ébola. D’après publieurs sources contactés par Gabon media Time, pendant près 1 heure, les passagers sont restés bloqués dans l’avion en provenance de Douala au Cameroun.

Le malade, selon plusieurs sources «aurait consommé un poisson à la braise avant de prendre l’avion. Pendant le voyage, il est plusieurs fois allé au toilette. Ce qui a alerté le personnel à bord et le Directeur Général d’ADL lui-même, qui une fois sur Libreville à fait immobiliser l’avion afin que toute les mesures de contrôle et de sécurité sanitaires soient réunies qvant que quiconque ne quitte l’avion.»

Après consultation, les médecins ont pu donner des garanties aux passagers et au personnel de l’aéroport. Le calme a peu à peu regagné les lieux. Par ailleurs, certains agents ont regretté l’absence de circulation de l’information. Pour un agent de l’immigration que nous avons joint au téléphone pour confirmation, la police de l’air se devait de garder cette information secrète pour ne pas affoler davantage les occupants de l’aéroport.

Si cette fois ci, il ne s’agissait que d’une fausse alerte, le personnel d’ADL fait remarquer tout de même que l’aéroport ne dispose d’aucun service capable d’intervenir rapidement en cas d’épidémie. Au moment où des rumeurs d’un foyer de la maladie circulent à la frontière du Gabon avec le Congo, les autorités compétentes devraient se montrer plus rassurantes.

Laissez votre avis

Publicité