Une délégation d’investisseurs vietnamiens en visite à la Zerp de Nkok

© D.R

A la suite de l’audience que leur a accordé le ministre des Eaux et Forêts, Jacques Denis Tsanga un jour avant, une délégation composée des responsables dudit ministère, du Fonds forestier national (FFN), d’investisseurs et membre du gouvernement vietnamien et de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), s’est rendue, le 12 juillet 2018 dans la Zone économique à régime privilégié (Zerp) de Nkok, située dans le 2e arrondissement de la commune de Ntoum, pour y découvrir le potentiel économique de cette zone en vue d’un partenariat économique.

C’est dans le cadre de la coopération Sud-sud tripartite, que la délégation composée du premier secrétaire adjoint du ministère des Eaux et Forêts, Lucrèce Badjina Ep Afane, du directeur général du Fonds forestier national (FFN), Jean François Yanda, d’hommes d’affaires et des membres du ministère vietnamien de l’Industrie et du Commerce, Ngo Khai Hoanet et de représentants de l’Organisation international de la francophonie (OIF), a arpenté la Zerp de Nkok afin de toucher du doigt son potentiel économique.

La visite a donc commencé par le bâtiment qui abrite le guichet unique, autorité administrative constituée de l’ensemble des administrations publiques qui accomplissent toutes les formalités administratives relatives à l’installation ou à l’exploitation des opérateurs de la Zerp de Nkok. Elle s’est poursuivie par la salle Marketing, Gabon veneer, Showroom et Gabon Wood hub, qui est une galerie, destinée à promouvoir la fabrication de meubles «made in Gabon», à l’échelle nationale et internationale, et le Gabon Wood Brightness.

Quelques heures après cette visite guidée, la partie Vietnamienne qui s’est dite très satisfaite entend entre autres, s’installer dans la zone de Nkok pour bénéficier de la bourse de bois d’Olam  et investir dans la 3ème transformation du bois, et de créer dès la semaine prochaine une entreprise au Gabon. Ils ont également dit leur l’intention d’inviter les parties prenantes (OIF,FFN, ministère de la Forêts ,exportateurs du bois) au Vietnam pour découvrir l’expertise vietnamienne dans la structuration des chaînes de valeurs bois tirée par une technologie mieux maîtrisée et des outils financiers adéquats.

Pour la partie gabonaise représentée par Jean François Yanda, elle s’est dite «satisfaite des retombées de la missions qui seront soumis à la haute appréciation du ministre Jacques Denis Tsanga». Dans la même vaine, l’OIF par la voix d’Hamed Ali Kotoko, spécialiste des programmes à la direction de la francophonie, a estimé, «qu’il y’a de belles perspectives en vue mais, il reste toutefois à consolider le partenariat tout en allant vers l’avant». 

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire