Une campagne de vaccination contre la poliomyélite se déroulera du 18 au 21 octobre 2017

© D.R

Comme il est de coutume, le Conseil des ministres s’est réuni ce jour, jeudi  12  Octobre 2017, dès 11 heures, au Palais  de la Présidence de la République. Après avoir élagué les questions purement politiques et économiques, le gouvernement s’est penché sur la santé.

Ainsi, sur présentation du Ministre d’Etat, Ministre de la santé Denise Mekam’ne Edzidzie, le Conseil  des  Ministres  a  approuvé  l’organisation,  en partenariat  avec  l’UNICEF  et  l’OMS,  d’une campagne  de  vaccination  de  la  poliomyélite,  qui  se déroulera,  du  18  au  21  Octobre  2017,  sur  toute l’étendue du  territoire national.

La poliomyélite plus connu sous le nom de “polio” est une infection virale très contagieuse touchant les enfants. Elle touche principalement les enfants de moins de 5 ans, une infection sur 200 entraîne une paralysie irréversible. Parmi les sujets paralysés, 5 à 10% meurent lorsque leurs muscles respiratoires cessent de fonctionner.

Selon les chiffres de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le nombre des cas de poliomyélite a diminué de plus de 99% depuis 1988, passant de 350 000 à 37 cas notifiés en 2016. Grâce aux efforts mondiaux engagés pour éradiquer cette maladie, plus de 16 millions de personnes ont évité la paralysie.

Toutefois, il faut signaler que tant qu’un seul enfant reste infecté, tous les autres, dans tous les pays, risquent de contracter la poliomyélite. L’échec de l’éradication dans les derniers bastions de la maladie pourrait aboutir à ce que 200 000 nouveaux cas apparaissent chaque année au cours des 10 ans à venir, précise l’organisation.

Laissez votre commentaire