Un consortium canadien s’intéresse au secteur minier gabonais

Christian Magnagna et ses hôtes canadiens © D.R

Les responsables de la Société canadienne spécialisée en gestion économique et financière (Socagef) était dernièrement en visite de travail à Libreville. Intéressé par le secteur minier gabonais, ces derniers ont pu rencontrer le ministre des mines Christian Magnagna, ainsi que ses collaborateurs.

Spécialisé dans la consultante économique et financière, le cabinet canadien qui se dit intéressé par le secteur minier gabonais, a pu s’entretenir avec les autorités en charge de ce département ministère. Au menu de ces échanges entre les Christian Magnagna, et Pierre lancette, directeur du développement des affaires internationales de la Socagef, la possibilité pour les deux parties de collaborer.

Persuadé du potentiel minier du Gabon comme ils l’ont fait savoir aux autorités, les représentants du consortium canadien ont exprimé leur souhait de miser sur un partenariat «gagnant-gagnant entre le Gabon et le Canada». Ils envisagent en effet, de baser ce partenariat sur deux projets phares à savoir «le transfert de compétence et le renforcement des capacités à travers la formation d’ingénieurs des mines gabonais au Canada».

Outre ces deux aspects, ils ont également émis le souhait de mettre en place «un partenariat entre la Socagef et la Société équatoriale des mines visant l’exploration des ressources minérales». Le Gabon qui devrait sous peu se doter d’un nouveau Code minier, pourrait donc voir ce partenariat d’un bon oeil.