UJPDG : Vivien Pea poussé vers la sortie ?

© facebook.com/VivienMakagaPea

C’est la question qu’on pourrait se poser au vue de l’effacement dont fait preuve depuis plusieurs mois, le Secrétaire général adjoint chargé des jeunes du Parti démocratique gabonais (PDG). Un silence qui laisse libre cours à toutes formes d’interprétations, faisant croire qu’il se livrerait une véritable guerre de succession au sein de cette formation politique.

En effet, selon des observateurs proches du PDG, le SGA, Vivien Pea, ferait face à une vague de concurrent pour le contrôle de l’UJPDG, cet organe spécialisé du parti au pouvoir, dont le leader est accusé d’avoir délaissé pour «une mise au vert».

D’ailleurs, dans une publication sur son compte Facebook il  relevait que «la politique est une passion et non une vocation», une phrase qui résume bien l’état d’esprit du responsable des jeunes, qui pour certain se servirait simplement de son poste pour s’offrir un train de vie démesuré. «Pour d’autres il a abandonné les jeunes pour lesquels il devrait se battre. Conséquence, depuis sa prise de fonction, Ali Bongo n’a rien fait de concret pour les jeunes»; fait remarquer l’hebdomadaire Moutouki de ce jeudi 26 octobre.

Face à cet échec, des bruits de couloir laissent entendre que désormais plusieurs jeunes loups du PDG seraient près à livrer une bataille pour prendre la main et redynamiser cette structure spécialisée du parti qui n’aura brillé que par la fête et la distraction durant le mandat de  Vivien Pea. Selon plusieurs membres de l’UJPDG, leur leader aurait déjà atteint la limite d’âge fixé à 40 ans.

D’ailleurs, un responsable interrogé par Moutouki a estimé qu’il était nécessaire de changer de têtes au sein des instances dirigeantes du parti. «Le PDG est dans sa phase de refondation. Boukoubi est parti. Pea et Limbourg Iwenga doivent aussi céder leurs places»; a-t-il lancé.

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire