UA : Le tchadien Moussa Faki élu président de la commission de l’UA

Le sommet de l’Union Africaine qui s’est ouvert ce lundi 30 janvier 2017, devait permettre entre autre l’élection du successeur de la Sud-Africaine Dlamini-Zuma à la tête de la Commission de l’Union Africaine.  C’est donc le ministre des Affaires étrangère du Tchad, Moussa Fakhi Mahamat qui a été élu, au septième tour, avec 39 suffrages sur 54 face à la Kényane Amina Mohamed ministre des affaires étrangères et autre grande favorite du scrutin.

La 28ème Session ordinaire de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union africaine (UA) qui se tient à Addis Abeba en Ethiopie, a eu comme point d’orgue, l’élection du nouveau président de la Commission de l’Union Africaine. Après un vote très serré, c’est Moussa Faki Mahamat fidèle parmi les fidèles du président tchadien Idriss Déby Itno, l’ancien président de l’UA, qui a été remplacé par le Guinéen Alpha Condé ce matin, qui prend la tête de la Commission de l’institution panafricaine.

Le chef de la diplomatie tchadienne, doté d’une bonne connaissance des grands dossiers internationaux, entend faire de la lutte contre le terrorisme une des priorités de son mandat.

Pour rappel, ce n’est pas que la présidence de la Commission qui devait être renouvelée.  Le vice-président de la Commission, ainsi que huit commissaires doivent également être élus. Les règles sont simples : chaque région a droit à deux commissaires ; au moins l’un des deux doit être une femme ; et chaque commissaire doit être élu avec deux tiers des suffrages exprimés.

© Crédit photos : Le Monde

Laissez votre avis