UA : Ali Bongo présent à la 29ème session ordinaire de la Conférence des chefs d’Etat  

Ali Bongo Ondimba D.R

Arrivé à Addis  Abeba, le 02 juillet 2017, Ali Bongo Ondimba prendra part  du 3 au 4  juillet  prochains à  la 29ème session ordinaire de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement  de l’Union africaine. Ce sommet s’ouvrira au siège de l’organisation  sur le thème de l’année 2017 : «Tirer pleinement parti du dividende démographique en investissant dans la jeunesse».

Au cours de ces assises continentales, les dirigeants africains se pencheront principalement sur la réforme institutionnelle de l’Union africaine dont le suivi de la mise en œuvre a été confié au président  rwandais Paul Kagame. Cette réforme devrait  aboutir à l’autonomie  financière de l’organisation  à travers l’implémentation d’une taxe de 0,2%  sur  les importations de  chaque pays.

Le  deuxième point majeur à l’ordre du jourdecette conférence sera la paix et la  sécurité sur le continent africain  ainsi que la recherche de solutions  aux questions migratoires. A cette occasion, les  chefs d’Etat feront le point sur la situation dans les zones en conflit telles qu’au Mali ou en République centrafricaine (RCA), pays dans lequel le Gabon est engagé dans une opération de stabilisation et de maintien de la paix.

La jeunesse, au centre du projet d’Ali Bongo Ondimba, fera par ailleurs l’objet d’un exposé et d’une table ronde modérée par le président tchadien Idriss Deby Itno. En janvier dernier, au cours de la 28ème session qui s’est également déroulée dans la capitale éthiopienne, les chefs  d’Etat ont pris l’initiative d’investir davantage dans les secteurs prioritaires que sont la santé et l’emploi des jeunes en particulier. Engagements qui  cadrent avec la politique initiée dans notre pays par en faveur de la jeunesse et des femmes.

Le 29ème Sommet de l’Union africaine, qui se déroule en trois phases, a débuté le 27 juin dernier avec la 34ème session ordinaire du Comité des représentants permanents (COREP). Prennent part  également aux travaux de cette 29ème session : les organes délibérants de l’Union africaine, les représentants des communautés régionales, ceux de la société civile, du secteur privé, de la diaspora ainsi que les organisations partenaires.

Laissez nous votre commentaires