Tropicale Amissa Bongo: l’urgence de la réhabilitation de l’axe Franceville-Moanda

L'axe Moanda-Franceville en piteux état © D.R

A la veille de la 14ème édition de la tropicale Amissa Bongo, l’axe 2 de démarrage se trouve dans un piteux état. Des nids-de-poule et le rétrécissement de la voie qui compliqueraient la tâche des organisateurs s’ils n’y remédient pas avant le 21 janvier.

La caravane n’a pas débuté que déjà des obstacles s’érigent aux organisateurs. En effet, les voies qui serviront de parcours lors de cette édition qui débute dans 6 jours ne sont pas toutes praticables.

Les deuxième et troisième étapes du parcours qui exploiteront l’axe de Franceville posent question tant aucune réhabilitation de la voie n’a été faite. L’entreprise adjudicataire des travaux Socoba a pourtant bien colmaté les dégradations de l’axe Bongoville-Kellé.

Par ailleurs, si dans le passé les efforts à consentir étaient moindres, cette année les dégradations sont trop importantes. En sillonnant la voie entre le poste de contrôle de Mvengue et la route d’entrée vers Sucaf, nos confrères du quotidien L’Union ont rapporté que la voie est désastreuse et impraticable pour les véhicules et pire pour les motos et bicyclettes.

Le compte à rebours est dès lors déclenché pour éviter que ce calvaire subi par les populations soit vécu des coureurs qui pourraient dresser une mauvaise publicité du tour en particulier et du Gabon en général.

Laissez votre commentaire