Tropicale Amissa Bongo : Les élèves de Fougamou disent non !

Ce jeudi 02 mars 2017, les élèves de Fougamou, dans la province de la Ngounié, chef-lieu du département de Tsamba-Magotsi, ont fait une marche pacifique. Le but de cette dernière était de manifester contre la tenue de l’étape Mouila-Lambaréné de la Tropicale Amissa Bongo.

Après l’équipe nationale de cyclisme, c’est au tour des élèves de boycotter cette compétition. «Afin d’exprimer leur mécontentement, les élèves du lycée Léon Mboumba et ceux du lycée professionnel de fougamou ont organisés une marche sur le tronçon Mouila Lambaréné que devait emprunter la Petite reine» affirme un élève du lycée professionnel que nous avons pu joindre au téléphone. Informé de la situation, l’organisation aurait décidée de suspendre cette étape. L’élève poursuit qu’ «après le constat de l’annulation de l’étape, ils ont décidé de reconduire le mouvement si jamais l’étape est maintenue.» Ces élèves sont donc déterminés à dire non à la Tropicale.

Le divertissement ne peut pas prendre le dessus sur l’éducation. Depuis le début de l’année scolaire, un mouvement de grève paralyse le secteur éducatif et les élèves, premiers concernés et soucieux de leur avenir, ne peuvent plus fermer les yeux et se taire. Cette marche s’inscrit donc dans la lignée des manifestations estudiantines qui ont secoué le pays depuis il y a quelques jours.

Selon les organisateurs de la Tropicale, cette étape n’a pas eu lieu à cause d’un problème technique. En effet, les coureurs n’ont pas pu rallier la ville de Mouila parce que l’avion qui devait les transporter serait tombé en panne.

Laissez votre avis