mardi,14 juillet 2020
Accueil A La Une Tribalisme: les craintes d’un virage à une guerre civile de la CNR

Tribalisme: les craintes d’un virage à une guerre civile de la CNR

C’est à l’occasion d’un communiqué de presse rendu public ce vendredi 28 mai et parvenu à la rédaction de Gabon Media Time que la Coalition pour la nouvelle République présidée par Jean Ping le candidat malheureux à la présidence d’août 2016, s’est exprimée sur la situation globale du Gabon dans ce contexte de crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19. Si le CNR a succinctement évoqué l’impact de cette pandémie sur les institutions de la République, elle s’est surtout arrêtée et épanchée sur les velléités mesquines de certains compatriotes qui surferait sur la vague du tribalisme pour diviser les Gabonais et à terme faire « brûler le Gabon ».  

Global Media Time Gifpx

Une mise en garde, un appel à la prise de conscience, une interpellation? La sortie de la  Coalition pour la nouvelle République par le truchement d’un communiqué de presse peut pourrait revêtir tout sorte de qualificatif tant elle a insisté avec une certaine acuité et gravité sur une inquiétude qui semble l’étreindre. « la CNR observe avec une vive préoccupation, que certaines voix, entendues ces derniers jours, sont tentées par les thèses et les démons du tribalisme »,a-t-elle souligné. 

A l’endroit de ces personnes qui mues par de vils projets de nature funestes sur le Gabon et pouvant entraîner le pays vers le chemins de la discorde et de la dissension, la Coalition pour la nouvelle République (CNR) a tenu à « exprimer, sans hésiter, sa ferme volonté de ne pas laisser prospérer les germes du repli ethnique »,a-t-elle d’abord souhaité avant d’inviter tous les Gabonais à faire preuve de sagesse en se montrant « particulièrement vigilants et intraitables, pour éloigner notre pays du piège de la discorde ». 

Devant la volonté de certains compatriotes désireux  de prendre appui sur la poudrière du repli identitaire et du tribalisme avec  le seul dessein d’enflammer le Gabon, Jean Ping et la Coalition pour la nouvelle République (CNR) ont un message. « Face aux partisans de la division et de la destruction du Gabon, la CNR réaffirme haut et fort son rôle de repère, de référence et de gardien inlassable de la préservation du Gabon contre toutes les velléités et ruses conduisant à la guerre civile » 

Enfin, partant du postulat que le Gabon panse toujours ses blessures nées de la crise post électorale, le CNR a solennellement rappelé à ces compatriotes l’état dans lequel se trouve le pays. Un état qui nécessite qu’il soit ménagé et épargné de toute initiative conspirationniste. « Les Gabonais sont suffisamment meurtris. Le Gabon est particulièrement éprouvé. Partez mais ne brûlez pas le Gabon. Aucun Gabonais ne vous le pardonnera »,a-t-elle déclaré.

Laissez votre commentaire

Mouss Gmt
Henriette Lembethttp://gabonmediatime.com/
Journaliste Le temps est une donnée fatale à laquelle rien ne résiste...
Agasa Pub Pavé Portrait Agence Gabonaise de Sécurité Alimentaire
Street 103 Gabon Gmt