Transports : le Samtac dénonce l’obsolescence des structures de contrôles techniques

© D.R

A l’occasion d’une conférence de presse tenue le 27 septembre 2017, que le président du Syndicat des agents du ministère des transports et de l’aviation civile (Samtac), Ghislain Malanda, a dénoncé l’l’obsolescence des structures de contrôles techniques, Gabon Autosur et Auto Bilan agréé.

Le président du Samtac a dénoncé l’obsolescence voire la caducité des cahiers de structures de contrôle technique, Gabon Autosur et Auto Bilan agréé, qui selon lui ne sont plus compatibles aux besoins actuels en termes de contrôle technique.

«Madame le ministre est allé visiter ces structures qui sont en déphasage avec les missions qui leur sont confiées depuis un certain temps. Vous savez que les cahiers de charge de ces entités sont devenues obsolètes voire caduques»; a t-il révélé à Direct Infos Gabon.

En outre, Ghislain Malanda a révélé que la dette de ces entités vis-à-vis de l’Etat est très élevée d’une part, et d’autre part, elles ne comportent plus l’expertise technique nécessaire à cette activité. Pour preuve,  «au terme d’un audit réalisé à la demande de l’ex-ministre de Transports, Ernest Mpouho, l’entreprise Gabon Autosur avait été frappée d’une amende de 400 millions de FCFA pour non-respect des dispositions de son cahier de charges»; a-t-il confié à nos confrères.

Pour remédier à cette problématique de l’insécurité routière, il est important que les pouvoirs publics se penchent véritablement sur la question et envisagent les solutions pérennes pour qu’il soit mis fin aux récurrents accidents de la circulation.

Laissez votre commentaire