jeudi,8 décembre 2022
AccueilA La UneTransport Maritime: pas de baisse de prix du billet sur la ligne...

Transport Maritime: pas de baisse de prix du billet sur la ligne Port-Gentil-Libreville

Ecouter cet article

Malgré la levée des mesures restrictives prises par le gouvernement dans le cadre de la riposte contre le covid-19, certains opérateurs économiques continuent de n’en faire qu’à leur tête en maintenant à la hausse le prix de certains services. C’est le cas dans le transport maritime et plus particulièrement sur la ligne Port-Gentil-Libreville où le prix du billet reste inchangé soit 35 000 FCFA à débourser pour un titre de transport. 

En effet, si le prix du billet avait connu une hausse vertigineuse, à la suite de la décision du gouvernement de limiter le nombre de passagers au sein des bateaux, plusieurs jours après l’annonce par le gouvernement de la levée de toutes les mesures, la situation reste inchangée notamment en matière de prix. Un constat fait par un reporter de Gabon Media Time de passage dans la cité pétrolière. 

Il faut dire que pour se rendre à Libreville par voie maritime, les populations continuent de débourser 35 000 FCFA en classe économique et 50 000 FCFA en classe affaires. Une situation incompréhensible pour les usagers qui ne savent plus à quel saint se vouer et qui semblent être abandonnés par les pouvoirs publics qui peinent à assurer le contrôle de la fixation des prix. « C’est inconcevable qu’alors que le président Ali Bongo a annoncé la levée des mesures restrictives, les compagnies de transport continuent de maintenir les mêmes prix. Il faut que le gouvernement assure un contrôle réel de ses décisions sur le terrain, sinon c’est la population qui subit », s’est insurgé un passager. 

Pour justifier le maintien à la hausse des prix des billets, les opérateurs prétextent l’augmentation du prix du carburant ou encore la non-prise d’une décision gouvernementale pour un retour à la normale des prix. Une incongruité alors que dans les faits les compagnies maritimes font désormais le plein des bateaux. Il revient donc aux pouvoirs publics notamment le ministre des Transports Brice Paillat de mettre de l’ordre dans ce secteur surtout que les agissements sont observables sur d’autres lignes à l’instar de Port-Gentil-Lambaréné où le prix du billet est à 22 000 FCFA. 

Henriette Lembet
Henriette Lembethttp://gabonmediatime.com/
Journaliste Le temps est une donnée fatale à laquelle rien ne résiste...

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Global Media Time Gif
Enami Shop
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x