Transport aérien: Justin Ndoudangoye veut sortir le Gabon de la liste noire de l’UE et l’OACI

Justin Ndoundangoye, ministre des Transports et de la logistique © GMT

L’Union européenne (UE) et l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) pour des raisons  diverses et variées ont dressé la liste dite noire des compagnies aériennes interdites ou faisant face à des restrictions d’exploitation dans les pays membres de ces structures dont le Gabon n’a pas été épargné. A l’occasion de la 34e session du comité de gestion des activités aéronautiques nationales tenue le mercredi 23 janvier dernier à Libreville, le ministre des Transports et de la Logistique Justin Ndoundangoye, s’est engagé à sortir le Gabon de la liste noire de l’Union européenne et l’Organisation de l’aviation civile internationale.

Au cours de cette réunion marquée par  d’importantes prises de décisions de la part du premier responsable du ministère des Transports et de la Logistique, le patron de ce département ministériel a fait le choix de  déclasser les aéroports de Mvengue et de Port-gentil de leur statut d’aéroports internationaux.

Par ailleurs, dans le soucis de redynamiser le secteur aéroportuaire gabonais, afin de le rendre plus attractif et compétitif le ministre a annoncé l’instauration d’une redevance additionnelle pour ce secteur.  « Qui dit redevance additionnelle, dit majoration du coût du billet. Donc, l’objectif pour nous c’est de mettre en place le plus rapidement possible par décision que je vais prendre, un comité qui va statuer sur la compétitivité et l’attractivité de l’aéroport de Libreville », a t-il indiqué. Toute chose qui permettra de refinancer la réhabilitation de l’ensemble des plates-formes aéroportuaires du Gabon.

En outre, le Gabon étant classé parmi les pays hors normes en matière aéroportuaire par L’U.E et l’OACI, Justin Ndoudangoye  a réaffirmé sa volonté de redonner à son pays ses lettres de noblesses vis-à- vis de ces deux organisations dans le domaine du transport aérien. «Nous nous engageons à sortir le Gabon de la liste noire de l’Union européenne et de l’Organisation de l’aviation civile internationale », a-t-il déclaré.

Laissez votre commentaire