vendredi,3 décembre 2021
AccueilA La UneTransgabonaise: signature d'un accord de prêt de 65 milliards supplémentaires avec la...

Transgabonaise: signature d’un accord de prêt de 65 milliards supplémentaires avec la BDEAC

Ecouter cet article

Ce mardi 16 novembre 2021 le Radisson Blue de Libreville a servi de cadre à la signature d’un accord de prêt de 65 milliards de francs CFA pour le financement du projet de construction de la route Transgabonaise entre la Société autoroutière du Gabon (SAG) et la Banque de développement des États de l’Afrique centrale (BDEAC). Un financement supplémentaire après celui octroyé par la Banque internationale pour le commerce et l’industrie du Gabon (Bicig) qui devrait permettre d’accélérer la mise en œuvre de ce projet pharaonique. 

Après l’obtention de 45 milliards de FCFA octroyés par la Bicig, le projet de construction de la route Transgabonaise, vient de recevoir un nouvel appui financier. Un apport concrétisé par la signature de cet accord de prêt entre la BDEAC et la SAG, société chargée de ce projet routier long de 780 km et qui  reliera Libreville à Franceville. 

 Lors de son discours de circonstance, le président de la Banque de développement des États de l’Afrique centrale  Fortunato-Ofa Mbo Nchama s’est félicité de cet accord qui dénote de la confiance accordée par l’établissement financier au Groupe Arise. « Notre apport en faveur du Groupe s’élève déjà à quelque 80 milliards de francs CFA. Avec le présent prêt, nous atteindrons un montant total de 145 milliards de francs CFA. A la lumière de ceci, nous pouvons dire clairement que le Groupe Arise est le partenaire privé par excellence de la BDEAC », a-t-il indiqué. 

Il faut souligner que dans sa première phase, d’un linéaire total de 81 km, le projet consiste en un dédoublement de voie entre les PK24 et 40, ainsi qu’une construction sur l’emprise actuelle à partir PK40 jusqu’au PK105. A cet effet, l’établissement financier a dit toute sa disponibilité à mettre en place les financements nécessaires à la réalisation complète de cet axe routier. 

« Malgré les nombreux obstacles causés par la pandémie mondiale depuis plus d’un an et demi, la phase concrète a pris une tournure décisive avec les démarrages des travaux d’aménagement entre Nkok au PK24 et Nsilé au PK105, sous l’accélération progressive du constructeur », a souligné le directeur général de la SAG Sélim Bejaoui. 

Laissez votre commentaire

Henriette Lembethttp://gabonmediatime.com/
Journaliste Le temps est une donnée fatale à laquelle rien ne résiste...
Pub_Moov Money BGFIBank
Enami Shop