Trafic d’ivoire : deux individus arrêtés à Ovan

Image illustrative d'une saisie d'ivoire © D.R

Nouvelle arrestation de trafiquants d’ivoire, à Ovan dans la province de l’Ogooué Ivindo. Les infortunés ont été pris la main dans le sac en possession de 4 pointes d’ivoire découpées en 10 morceaux, retiré sur deux éléphants qu’ils venaient d’abattre.

C’est à Ovan, dans le département de la Mvoung dans la province de l’Ogooué Ivindo, que les nommés Kangala Lucien de nationalité gabonaise, et Mahamat Salé ressortissant tchadien ont été interpellés par des agents de la DGR de Makokou, des eaux et forêts et de l’ONG Conservation Justice.

Ces derniers ayant été informés qu’une transaction devait avoir lieu, se sont rendus dans la petite bourgade, et après quelques tours, ont finalement repérés les deux éléments à l’intérieur d’un véhicule stationné, les deux hommes ont donc été pris en flagrant délit de commercialisation de pointe d’ivoire et risquent jusqu’à 6 mois de prison ferme et 10 millions de francs d’amende.

C’est le deuxième coup de filet des agents de la DGR de Makokou et des eaux et forêts en l’espace d’un mois. Rappelons que les éléphants sont une espèce totalement protégé et en voie d’extinction et que tout commerce sera sévèrement punit par la loi.

Laissez votre commentaire