samedi,22 janvier 2022
AccueilA La UneTrafic de postes budgétaires: le douanier fugitif rattrapé par la justice

Trafic de postes budgétaires: le douanier fugitif rattrapé par la justice

Ecouter cet article

Après plus d’une semaine de cavale, le directeur régional des Douanes de Port-Gentil a été appréhendé par les éléments de la Direction des affaires économiques et financières de la police judiciaire le mardi 14 décembre 2021. Ce dernier avait été interpellé pour des faits présumés de faux et usage de faux, escroquerie et association de malfaiteurs. Des accusations pour lesquelles il avait été auditionné par le procureur de la République avant de prendre la fuite après son audition.

Les éléments de la Direction des affaires économiques et financières de la police judiciaire ont procédé à un gros coup de filet récemment dans la ville de Port-Gentil. En fuite depuis son audition du vendredi 10 décembre dernier, il n’aura fallu qu’une semaine pour que le directeur régional des Douanes soit rattrapé par les services judiciaires pour des faits de faux et usage de faux, escroquerie et association de malfaiteurs.

Selon le parquet de la République, un réseau de recruteurs avait été mis en place via un stratagème bien établi. « Le réseau promettait des recrutements illicites à la Fonction publique contre rémunération selon l’administration que voulait intégrer le candidat. Pour la douane par exemple, il fallait débourser 4,5 millions de FCFA et 1 000 000 FCFA pour les Hydrocarbures ». Une fois l’argent envoyé, une attestation de prise de service était délivrée et une autre justifiant la présence au poste.

La supercherie aurait été découverte car les documents remis étaient uniquement validés par les directeurs centraux des ressources humaines, ce qui les rendait invalides car ils devaient être signés par les secrétaires généraux des ministères de tutelle. Pour l’heure, le directeur régional des Douanes de Port-Gentil a été déféré à la prison centrale de Libreville où il va rejoindre d’autres personnes accusées des mêmes faits, en attendant d’être fixés sur leur sort.

Laissez votre commentaire

Andy Marvine Nzehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale. Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales
Enami Shop