Trafic de drogue : Judes Kelechi Ashrauwaka et Julian Eze, pris en flagrant délit

Le trafic de drogue semble avoir de beau jour devant lui au Gabon. Ce phénomène est alimenté par des ressortissants étranger, c’est le cas de deux Nigérians, notamment Judes Kelechi Ashrauwaka, habitant le quartier Atsibe-Ntsos, et Julian Eze, résidant à Akébé-Ville, qui ont été interpellés pour détention et vente de cocaïne, nous rapporte le site du quotidien l’Union.

Alors qu’ils avaient déjà été incarcérés pour les mêmes faits et qu’ils sortaient à peine de prison, les deux ressortissants nigérians ont replongé dans les mêmes travers. en effet, Ils ont été pris une fois de plus en possession des capsules de cocaïne, d’une valeur estimée à plus de 500 000 francs.   

Cette interpellation a été rendue possible grâce au tuyau d’un indic, qui a mis les agents de l’Office central de lutte antidrogue de Ntoum sur la piste des deux récidivistes. l’indic informera les agents d’avoir constaté que Judes Kelechi Ashrauwaka, sitôt sorti de prison, n’arrête pas de recevoir des personnes à son domicile à des heures très avancées de la nuit. C’est pour avoir le coeur net sur ces multiples visites suspectes que les policiers se rendront sur les lieux.

C’est donc présents sur les lieux, qu’ils aperçoivent Julian Eze qui, en provenance d’Akébé-Ville, en train de se rendre chez Judes Kelechi Ashrauwaka pour lui livrer des capsules de cocaïne, destinées à la vente. Immédiatement, les agents de l’Oclad interviennent et les appréhendent. Les deux compères ont été placés par le parquet de Libreville sous mandat de dépôt à la prison centrale pour détention et vente de cocaïne.

Laissez votre avis