Trafic de cocaïne : Augustin Owa alias «Tarzan» mis hors d’état de nuire

Pris en flagrant délit de détention de stupéfiant, Augustin Owa, un commerçant nigérian, âgé de 45 ans, domicilié au quartier Cité-Shell dans la capitale économique, Port-gentil, devra méditer sur son sort à la prison centrale de cette ville, nous rapporte le quotidien l’Union.

En effet, les agents de police, en service au commissariat central de Port-Gentil viennent de mettre la main sur ce vendeur doublé d’un consommateur de stupéfiants. Selon les informations du journal, celui qui se faisait appeler «Tarzan» a été pris en flagrant délit de détention de deux conditionnements de cocaïne, qu’il s’apprêtait à écouler auprès de sa clientèle, à hauteur de l’hôtel «Abone».

Interrogé par les agents en poste au commissariat central, Augustin Owa aurait reconnu les faits, allant jusqu’à révéler auprès de qui il se ravitaille, un de ses concitoyens, le nommé Effayi, qui résiderait à Libreville, mais dont il ignore le domicile.

Par ailleurs, mis à la disposition de l’Office central de lutte anti drogue (OCLAD) qui a compétence dans ce type de délit, il a également avoué exercer cette activité illicite depuis près de 3 ans. Coutumier des faits, celui-ci avait déjà été poursuivi par la justice il y a deux ans, mais n’avait pas été condamné.

Présenté devant le procureur de Port-Gentil, «Tarzan» a été placé sous mandat de dépôt à la prison centrale du Château, en attendant son jugement.

Laissez votre avis