lundi,21 septembre 2020
Accueil A La Une Total annonce une baisse de plus de 20% de ses investissements

Total annonce une baisse de plus de 20% de ses investissements

Pour faire face à la pandémie du Covid-19 qui a entraîné une crise sur les marchés pétroliers avec un baril à moins de 25 dollars, le groupe pétrolier français Total, a annoncé lundi une réduction de plus de 3 milliards de dollars de ses investissements et un plan d’économies. Une décision qui s’inscrit dans une logique de limitation des risques liées au Covid-19, et qui a été notifié aux salariés par le PDG de Total Patrick Pouyanné, via une note interne. 

Face à la crise économique née du Covid-19, aucune entreprise n’est épargnée même pas les plus grandes. Dans ce contexte, bon nombre d’entre elles se retrouvent dans une impasse et obligées de trouver des voies et moyens pour limiter la casse. C’est le cas notamment de Total. Le groupe pétrolier français maison mère de la société pétrolière historique installée au Gabon, vient de décider de réduire ses investissements de plus de 20%. 

En effet, devant faire face à l’effondrement des cours du brut dans un contexte de panique généralisée sur les marchés, le pétrolier a donc décidé de ramener à moins de 15 milliards de dollars ses investissements pour cette année. Simultanément, la société pétrolière va doubler son plan d’économies, le faisant passer de 400 à 800 millions d’euros tout en suspendant son programme de rachat d’actions. Un ensemble de mesures visant à résister au tsunami Covid-19. 

Soulignant que cette situation est « très différente de celle de la dernière grande crise du secteur », le PDG Patrick Pouyanné a joué la carte de la prudence face à une crise dont on ignore encore les retombées à moyen terme. Avec un budget 2020 basé sur un prix du baril à 60 dollars, le pétrolier devait prendre des mesures, étant donné que si la situation devait se prolonger toute cette année elle entraînerait un  « trou » de 9 milliards de dollars.

Par ailleurs, Patrick Pouyanné a également annoncé le « gel immédiat » des recrutements sauf dans des secteurs jugés prioritaires comme les énergies nouvelles et le numérique, tout en martelant dans son communiqué sa « confiance en la capacité de son groupe à résister à cette crise ». L’annonce de cette baisse d’investissements sera lourde d’impact pour la filiale gabonaise en difficultés depuis quelques années.

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Ladji Nze Diakitéhttp://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en Audit, Contrôle de Gestion et aide à la Décision, passionné de journalisme, j'analyse au quotidien l'actulaité économique du Gabon et du continent Africain ainsi que l'actualité sportive.
Street 103 Gabon Gmt