samedi,16 octobre 2021
AccueilA La UneTokyo 2021: six Gabonais en lice pour les jeux olympiques

Tokyo 2021: six Gabonais en lice pour les jeux olympiques

Ecouter cet article

La liste définitive des athlètes gabonais qualifiés pour les prochains Jeux olympiques qui auront lieu du 30 juillet au 8 août 2021 à Tokyo au Japon est désormais connue. Six athlètes seront les porte-étendards du Gabon. Il s’agit de Sarah-Myriam Mazouz, Anthony Obame, Guy Maganga Gorra, Pierrick-Linda Moulin, Adam Mpali et Aya Mpali qui représenteront le pays respectivement en judo, taekwondo, athlétisme et en natation. Ces compatriotes ont récemment reçu leurs lettres de confirmation pour prendre part à la compétition.

Les Jeux olympiques de Tokyo arrivent en toute imminence du 30 juillet pour se terminer le 08 août prochain. Considérés comme la plus grande compétition sportive du monde, ces jeux débuteront dans un climat toujours marqué par la pandémie que ce soit au Japon ou dans le reste du monde. Le Gabon, qui ne totalisera que 6 athlètes répartis dans 4 disciplines différentes sera représenté par Sara Myriam Mazouz pour le Judo, Antony Obame pour le Taekwondo, Guy Maganga Gorra, Pierrick-Linda Moulin en athlétisme, Adam Mpali et Aya Mpali pour la natation.

La délégation gabonaise sera représentée par 6 athlètes, un contingent qui est le même que celui des JO de Rio de Janeiro. Une compétition dans laquelle le Gabon n’avait pas brillé à en juger par les résultats au sortir de ces jeux. C’est Paul Kibikaï qui avait réalisé le meilleur résultat gabonais à Rio avec une victoire en poche, sur l’Irakien M. Al-Aameri, en ce qui concerne le Judo, sauvant ainsi la face de la délégation Gabonaise. Un nombre infime qui montre la difficulté rencontrée par certains athlètes notamment les conditions de travail qui ne sont pas toujours optimales. Mais également, le suivi des fédérations qui se fait en fonction des fonds disponibles et non dans une logique de résultats.

Quoi qu’il en soit, les Jeux Olympiques de Tokyo débuteront le vendredi 30 juillet prochain. Conscients des difficultés rencontrées pour y être représentés, nous devons être fiers, car en soutenant nos sportifs, nous faisons de ces jeux l’exutoire qui nous permettra de redorer l’image du pays et pourquoi pas, créer une cohésion nationale autour des différentes disciplines dans lesquelles nos sportifs vont compétir.

Laissez votre commentaire

Henriette Lembethttp://gabonmediatime.com/
Journaliste Le temps est une donnée fatale à laquelle rien ne résiste...
Enami Shop