mardi,24 novembre 2020
Accueil A La Une Test Covid-19 à 20 mille: «l’humaniste Pr. Gahouma n’y aurait jamais associé...

Test Covid-19 à 20 mille: «l’humaniste Pr. Gahouma n’y aurait jamais associé son nom»

L’instauration par le Comité de pilotage du plan de veille et de riposte contre l’épidémie à Coronavirus au Gabon (Copil-Coronavirus) d’un service dit VIP facturé à 20 000 FCFA par test installé au laboratoire professeur Daniel Gahouma n’a pas été du goût du Syndicat des médecins fonctionnaires gabonais (Symefoga). Dans un communiqué parvenu à Gabon Media Time cette organisation s’est insurgée contre la mise en place de ce service qui déshonore la mémoire de ce pionnier de la pédiatrie au Gabon. 

C’est à la suite de l’annonce par le Comité Technique du Copil de la mise en place d’un « service VIP facturé à 20 000 FCFA » que les médecins fonctionnaires ont tenu à s’insurger contre cette mesure qui n’est pas conforme aux engagements que le gouvernement avait pris devant la communauté nationale et internationale. 

Si  « le diagnostic et le traitement des patients atteints de la COVID-19 doivent être uniformes et entièrement pris en charge par l’Etat », la mise en place de ce service tend à violer le principe d’égalité des citoyens reconnu par la Constitution gabonaise. Pis selon les médecins cette catégorisation des Gabonais salie la mémoire du Professeur Daniel Gahouma. Ce  Professeur  de Pédiatrie à la Faculté de Médecine de l’Université des sciences de la santé d’Owendo qui « était un humaniste n’aurait jamais associé son nom à une telle hiérarchisation des patients».

Le Syndicat des médecins fonctionnaires gabonais a rappelé que ce dernier a « servi l’indigent et le nanti sans discrimination ». « Pourquoi voulez-vous que le laboratoire qui porte son nom soit associé à une telle discrimination ? », s’est-interrogé le Symefoga.  Par son engagement il aura contribué à redonner le sourir à de nombreux enfants, lui le pédiatre émérite et enseignant de renom qui « aura marqué son époque par la qualité de son enseignement, l’assiduité au cours de l’encadrement des apprenants et la pertinence de ses travaux de recherche », comme l’a indiqué dans un hommage le secrétaire général du CAMES Pr. Bertrand Mbatchi. 

Laissez votre commentaire

Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme
Global Media Time Gif 2px
Bestheinfusion