vendredi,18 juin 2021
GIF-Enami Shop_GMT-v3
AccueilA La UneTension à Mekambo: Jean Ping dénonce un manque de vision dans la...

Tension à Mekambo: Jean Ping dénonce un manque de vision dans la résolution du conflit Homme-faune

Très silencieux ces derniers mois, l’ancien candidat à l’élection présidentielle de 2016 Jean Ping a tenu à s’exprimer sur les événements qui ont émaillé la commune de Mekambo dans la province de l’Ogooué-Ivindo et plus particulièrement le décès dramatique d’un écogarde. Occasion pour le leader de la Coalition pour la nouvelle République de fustiger le manque de solution pour régler la problématique du conflit Homme-faune qui cause du tort aux populations. 

C’est par le biais d’un communiqué parvenu à Gabon Media Time que l’ancien président de la commission de l’Union africaine a réagi à la situation qui prévaut depuis plusieurs semaines dans la province de l’Ogooué-Ivindo. Tout en rendant un hommage à l’écogarde Jean François Ndong Aubame, Jean Ping s’est dit préoccupé par le sort « des personnes détenues en violation de leurs droits ». 

Pour ce faire, l’ancien ministre des Affaires étrangères d’Omar Bongo Ondimba a relevé que « seule une enquête indépendante permettra  de faire toute la lumière sur tout ce qui s’est réellement passé et d’établir les  responsabilités dans cette tragédie ». Très critique vis-à-vis de la gestion de cette crise, il a indiqué que la survenance de ce drame est le résultat de l’absence de vision et de  solutions concrètes de la part du régime en place, dans le traitement du conflit  Homme-faune au Gabon. 

« Les populations de la Zadié vivent dans une insécurité grandissante, du  fait des incursions de plus en plus fréquentes, des éléphants dans les  plantations, les villages et dans la ville de Mékambo », a-t-il fustigé.  Soucieux d’apporter des solutions pérennes, Jean Ping a suggéré que la protection de la nature soit assurée par les autorités  administratives compétentes, en étroite collaboration avec les populations  locales, dans le cadre d’une approche participative bien établie dans les bonnes  pratiques de gouvernance.

Laissez votre commentaire

Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme
Publicité Sunu Assurances Refresh Airtel Prevoyance