samedi,3 décembre 2022
AccueilDerniers articlesTchibanga: un fugitif rattrapé après de longs mois de cavale

Tchibanga: un fugitif rattrapé après de longs mois de cavale

Ecouter cet article

Les éléments de la brigade de gendarmerie de la ville de Tchibanga dans la province de la Nyanga viennent de réaliser un gros coup en mettant la main dernièrement sur Éphrem Maganga Idoundou, Gabonais de 57 ans. Ce dernier, interpellé récemment pour avoir tiré en direction d’un adolescent de son quartier, était également recherché pour la disparition en forêt du chef du village de Malounga 1 dont le corps n’a jamais été retrouvé et pour lequel six autres coaccusés purgent une peine, rapporte le quotidien L’Union.

Selon le quotidien L’Union dans sa livraison du lundi 29 novembre 2021, les faits se seraient produits le dimanche 14 novembre dernier au quartier Minzanzela. Ce jour-là, quatre jeunes se seraient retrouvés aux environs de 22 heures à la pompe publique pour puiser de l’eau. Une fois sur place, un bruyant éternuement se fait entendre et aurait semé la panique au sein du groupe. Suite à cela, l’un des garçons aurait demandé à Serge Bongelie Mouloungui d’où venait ce bruit. Une question à laquelle il aurait répondu par « c’est papa Éphrem Maganga Idoundou ». 

Se trouvant devant sa véranda, Éphrem Maganga Idoundou n’aurait pas apprécié cette réponse. Il va ainsi s’armer d’un chevron et aurait menacé de tuer le jeune homme pour son impolitesse. Paniqué, Serge Bongelie Mouloungui aurait pris la fuite avant de revenir sur les lieux peu de temps après en pensant que son agresseur serait déjà couché. Malheureusement pour le jeune homme, le quinquagénaire se serait caché dans l’obscurité armé d’un fusil de type calibre 12. Il aurait ainsi mis la lumière et tiré à vue sur le garçon qui aurait pris ses jambes à son cou, craignant pour sa vie. 

Informés de l’incident, les éléments de la brigade de gendarmerie de Tchibanga vont procéder à l’interpellation du quinquagénaire. Lequel aurait reconnu avoir tiré mais en l’air et non en direction du jeune homme. Présenté devant le parquet, le procureur de la République va découvrir qu’Éphrem Maganga Idoundou n’est nul autre qu’un fugitif recherché depuis longtemps dans le cadre du procès lié à la disparition en forêt de Paul Doukaga, par ailleurs chef du village de Malounga 1. Pour l’heure le mis en cause a été placé sous mandat de dépôt à la maison d’arrêt de Tchibanga en attendant d’être fixé sur son sort.

Andy Marvine Nze
Andy Marvine Nzehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale. Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Global Media Time Gif
Enami Shop
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x