dimanche,25 juillet 2021
AccueilDerniers articlesTchibanga: le maire demande aux « sorciers » d'arrêter leurs pratiques !

Tchibanga: le maire demande aux « sorciers » d’arrêter leurs pratiques !

Ecouter cet article

C’est à la faveur d’une tournée de sensibilisation récemment effectuée auprès des populations sur le respect des gestes barrières que le maire de Tchibanga a été interpellé sur une vague d’actes de sorcellerie. Occasion pour Jean Charles Yembit Yembit de demander aux « chiens mystiques, fantômes et autres sorciers » d’arrêter de troubler la quiétude des populations.

Que se passe-t-il une fois de plus à Tchibanga ? La ville réputée, à tort ou à raison, pour une présumée forte activité mystique, est de nouveau sous les feux des projecteurs. En effet, parti pour échanger avec les chefs de quartier  sur l’intérêt du port du masque et de la distanciation physique, l’édile de la commune de Tchibanga a reçu un conteneur de plaintes sur des affaires de sorcellerie.  

«  Il arrive que même en pleine journée on entend des pas sur les toits ou des voix dans les broussailles derrière les maisons. C’est encore pire avec des disparitions de gens quelquefois. La nuit ça devient quasiment invivable, on aurait dit que toute la ville est habitée », a déclaré un riverain au premier magistrat de Tchibanga. D’autres évoquent même la présence des chiens mystiques qui aboient avec des voix d’êtres humains.

Abasourdi face aux révélations faites en grand nombre, Jean Charles Yembit Yembit a tenu à tout de même voulu interpeller les présumés fauteurs de trouble. Le maire de Tchibanga a simplement exigé que cessent les pratiques sorcellaires. Un coup d’épée dans la mer si on s’en tient au fait qu’aucune identité des présumés sorciers n’a été donnée. On se doute fort que le phénomène prendra fin sur une admonestation générique !

Laissez votre commentaire

Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )