vendredi,21 janvier 2022
AccueilDerniers articlesTchibanga: il viole une mineure après l’avoir appâtée avec un pain à...

Tchibanga: il viole une mineure après l’avoir appâtée avec un pain à l’haricot

Ecouter cet article

Un sujet de nationalité gabonaise, la quarantaine révolue et répondant au nom de Kevin Igor Koumba séjourne depuis quelques jours à la maison d’arrêt locale. Selon le récit de notre confrère L’Union dans sa livraison du mardi 28 décembre 2021, ce dernier aurait abusé sexuellement d’une jeune fille âgée de 15 ans qu’il aurait attirée en lui offrant un morceau de pain à l’haricot et à qui il aurait sommée de n’en parler à personne, sous peine de représailles.

Selon le récit rapporté par L’Union, le jour des faits M.B.B.R la jeune fille de 15 ans qui vit au quartier Moukenga avec sa mère se rend aux environs de 13 heures à l’église de Kokondo. Sur le chemin, cette dernière aurait été interpellée par Kevin Igor Koumba, un maçon qui fait des travaux de réfection sur l’un de ses chantiers. La victime se serait dirigée vers le quadragénaire qui lui aurait proposé un morceau de pain à l’haricot qu’elle accepte volontiers. 

Voulant rester seul avec la jeune fille, Kevin Igor Koumba aurait envoyé son apprenti, par ailleurs son fils chez un détaillant du coin puis à son domicile. Une fois le jeune homme parti, il aurait entraîné M.B.B.R dans une des pièces de la maison, l’aurait jetée sur le lit avant d’abuser sexuellement d’elle. Une fois sa libido assouvie, ce dernier l’aurait sommée de ne rien dire avant de la laisser s’en aller.

Malheureusement pour Kevin Igor Koumba, M.B.B.R va se confier à un groupe de filles de son église qui auraient remarqué un changement dans son comportement. Puis la terrible histoire parviendra aux oreilles du père de la victime. Lequel va indiquer à la mère de celle-ci la démarche à suivre afin que le présumé violeur réponde de son acte. 

Un examen médical est aussi réalisé aux Centre hospitalier régional Benjamin Ngoubou afin de confirmer la défloration récente de M.B.B.R. Toute chose qui va conduire à l’interpellation du présumé violeur par les services judiciaires. Déféré devant le parquet de la République, l’accusé a été placé sous mandat de dépôt à la maison d’arrêt de la localité pour présomption de viol sur une mineure de 15 ans. Kevin Igor Koumba risque jusqu’à 15 ans de réclusion criminelle et une amende de 50 millions de FCFA au plus, conformément aux dispositions de l’article 401 du nouveau code pénal.

Laissez votre commentaire

Andy Marvine Nzehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale. Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales
Enami Shop