samedi,15 mai 2021
AccueilDerniers articlesTchibanga: il écope de 30 ans de prison pour viol sur sa...

Tchibanga: il écope de 30 ans de prison pour viol sur sa fille de 6 ans

C’est une des affaires jugées par la Cour d’appel judiciaire de Mouila siégeant à Tchibanga dans la province de la Nyanga. Un compatriote répondant au nom de Moïse Yakouze Moudouyi a été reconnu coupable de viol par ascendant sur mineure de moins de 15 ans et condamné à 30 ns de réclusion criminelle, rapporte le quotidien l’Union dans sa livraison du mardi 27 avril dernier.

L’histoire a été révélée en janvier 2018 lorsque la victime refuse de retourner à Tchibanga chez son géniteur. Et ce, malgré l’insistance de sa maman qui estime ne plus pouvoir s’en sortir sans emploi. Quelques jours après, elle sera obligée d’y retourner. Une bonne nouvelle pour Moïse Yakouze Moudouyi qui y voit une occasion en or d’avoir sa fille à lui seule pour une bonne période. Un soir, alors qu’il revenait de ses activités professionnelles, il invite la fillette d’à peine 10 ans à le rejoindre dans sa chambre. Il lui fera des attouchements sexuels toute la nuit.

Le lendemain, la victime, alors inscrite en classe de 6ème au Lycée de la localité, ne s’y rend pas. Toute chose qui va attirer l’attention de sa meilleure amie , par ailleurs, sa voisine. Dans la foulée, elle décide d’aller s’enquérir de la situation. C’est alors  en larmes que la jeune fille va tout révéler sur sa difficile expérience avec Moïse Yakouze Moudouyi. Dans ces entrefaites, il sera Interpellé suite à la dénonciation d’un parent de la copine de sa fille. Gardé à vue, déféré au parquet, il sera placé sous mandat de dépôt à la prison centrale de la localité.

Appelé à comparaître devant la Cour d’appel judiciaire de Mouila siégeant à Tchibanga, Moïse Yakouze Moudouyi va dans un calme déconcertant raconter les faits. Il rappelle qu’il débute « sa liaison » avec sa fillette en 2014 lorsqu’elle lui sera confiée pour la garde. L’enfant a, à cette époque, 6 ans. La scène se serait reproduite plusieurs fois avant que leur fille ne retourne chez sa maman à Port-Gentil, chef-lieu de la province de l’Ogooué-Maritime. 

En réaction, Rodrigue Mfoumou Ondo, représentant le ministère public va requérir la peine de 30 ans sans circonstances atténuantes. Un réquisitoire suivi à la lettre par la Cour qui va le reconnaître coupable de viol par ascendant sur mineure de moins de 15 ans. Moïse Yakouze Moudouyi écope d’une peine de 30 ans d’emprisonnement ferme. Et ce, malgré la tentative de dédouanement de son avocat qui avait sous-tendu qu’il serait déficient mental. Incarcéré depuis 3, ce père incestueux passera donc 27 ans supplémentaires dans les geôles.

Laissez votre commentaire

Andy Marvinehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale.Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales
Publicité Sunu Assurances Refresh Airtel Prevoyance