vendredi,2 décembre 2022
AccueilDerniers articlesTchibanga: des retraités en sit-in devant le gouvernorat

Tchibanga: des retraités en sit-in devant le gouvernorat

Ecouter cet article

Excédés par la nonprise en compte de leur revendication portant sur le paiement de leur droit et l’arrimage de leur pension retraite au nouveau système de rémunération et sa valorisation, les retraités civils et militaires de Tchibanga ont décidé de monter au créneau ce mardi 15 novembre 2022, rapporte l’AGP. Ainsi, ces derniers ont pris d’assaut les locaux du gouvernorat obstruant pendant plusieurs heures la voie jouxtant le bâtiment. 

Malgré une accalmie observée depuis plusieurs mois, le front social vient une fois de plus de connaître une montée de tension. La preuve avec le mouvement d’humeur observé ce 15 novembre par les retraités civils et militaires, qui face au mutisme du gouvernement ont décidé de mener une action coup de poing au gouvernorat de la ville de Tchibanga.

C’est à travers un manifeste à l’attention du président de la république sous couvert du gouverneur de la province de la Nyanga que l’Association des retraités civils et militaires de la Nyanga, par la voix de son président, Louis Nzigou Nzamba, s’est insurgé contre le non-paiement à ses membres, de l’indemnité des services rendus, le non arrimage des pensions au nouveau système de rémunération, l’absence de revalorisation des pensions retraites, du paiement intégral des rappels à tous les retraités militaires et civils, du paiement intégral des dommages et intérêts et, la suppression de la pré-pension.

Un mouvement consécutif à la négligence dont ils sont l’objet. « Nous ne tolérons pas le laxisme et la lenteur du gouvernement dans le traitement du dossier des retraités. Il n’est pas question pour nous, d’entendre qu’il manque de textes d’application sur la loi 001/2005 du 04 février 2005 et pourtant, pour d’autres circonstances, les choses sont allées vite, à l’exemple de la loi 04/96 et la loi 5/96 du 11 mars 1996 portant régime particulier des pensions retraites des membres du gouvernement, des Parlementaires et des présidents des corps constitués. Leurs décrets d’application n° 806/PR/MFEBP ont été signés le 17 mai soit, deux mois après leur promulgation » a déclaré Louis Nzigou Nzamba.

Des propos corroborés  par les responsables de la Machette syndicale des travailleurs gabonais vaillants (MSTGV) Pierre Mintsa qui ne cesse de s’indigner du mépris affiché par le gouvernement qui peine à répondre aux revendications des retraités. Par ailleurs, les retraités civils et militaires de la Nyanga dans leur manifeste remis au secrétaire général de province, Célestin Ydris Nzinzi en lieu et place du gouverneur de province, se demandent « pourquoi les mêmes revendications doivent durer une décennie pour être prises en compte dans un Etat de droit? ». 

Face à cette situation, ces derniers ont dit se réserver le droit que leur confère la Constitution, de mener des actions devant aboutir à la satisfaction totale de leurs revendications légitimes. Énième occasion de rappeler que cette démarche devrait pousser le gouvernement à prendre en compte les revendications des retraités. Une situation dans laquelle sont attendues les plus hautes autorités, en tête desquelles, le Premier ministre Rose Christiane Ossouka Raponda.

Andy Marvine Nze
Andy Marvine Nzehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale. Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Global Media Time Gif
Enami Shop
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x