Taekwondo: près de 500 jeunes attendus à la Coupe espoir

Des jeunes Taekwondokas © D.R

Cette compétition qui sera à sa première édition, se disputera du samedi 10 au 11 mars 2018 au Gymnase du Prytanée militaire du camp Baraka et réunira 20 clubs de la Ligue de Taekwondo l’Estuaire.

Les taekwondoïstes âgés de 4 à 17 ans inscrits régulièrement dans les clubs affiliés à la Ligue de l’Estuaire sont attendus au gymnase du Prytanée militaire, pour la première édition de la Coupe espoir de la discipline organisée par le club « hanseang » Académie, sous l’égide de la ligue provinciale  en partenariat avec l’entreprise Sunu Assurances.

Me Aymar Guy Nzamba Mouity ceinture 4e dan Kukkiwon, initiateur du tournoi et propriétaire du club organisateur rassure que tous les petits plats seront mis dans les grands pour que cette compétition jeune soit une réussite totale. «Nous sommes en train de boucler la phase d’inscription. Nous attendons près de 500 athlètes pour les deux jours du tournoi», a-t-il indiqué.

Pour lui, cette compétition sera une première dans notre pays, car elle sera essentiellement basée sur les aspects purement techniques. Ce qui n’est pas tout à fait faux. D’autant plus que la majorité des tournois  organisés sur le territoire national sont beaucoup orientés dans les combats. «La compétition portera sur les poomsaes (katas)  et les kyokpa (techniques de casse). Le club que je dirige met l’accent sur la formation des jeunes, c’est la raison pour laquelle je me suis lancé dans ce type de compétition qui prépare la relève du taekwondo gabonais », fait savoir Me Aymar Guy Nzamba Mouity.

A quatre jours du rendez-vous attendu, le comité d’organisation s’active à marquer d’une pierre blanche cette première expérience. Déjà, des stages ont été organisés à l’endroit des enfants afin qu’ils répondent présents à cette compétition qui regroupera  des jeunes pratiquants des catégories différentes durant deux jours.

Côté arbitrage, des séminaires de mise à niveau ont également été  organisés à l’endroit des maîtres du jeu. Vivement le jour-j. 

Laissez votre commentaire