Le Synamag obtient la tête de Francis Nkea

Germain Nguema Ella, président du Synamag et Francis Nkea, ancien ministre de la Justice © GMT

A la suite de la fronde qui l’opposait aux magistrats depuis sa déclaration du 8 décembre 2017 au cours de laquelle il les traitait de “corrompus”, les cours et tribunaux du pays avaient cessé de fonctionner normalement, du fait de la levée de bouclier des hommes et femmes en toge noire qui exigeaient le départ de Francis Nkea du département de la Justice.



C’est à travers un communiqué, lu ce mardi 20 février 2018 par ministre en charge des affaires présidentielles, Etienne Massard Makaga, que le remaniement du gouvernement Issoze Ngondet II a été rendu public; avec entre autres changements, le retrait de Francis Nkea du ministère de la Justice, comme le souhaitait le Syndicat national des magistrats du Gabon.

Le premier ministre cède donc à la principale revendication du Synamag qui disait ne reprendre le chemin des cours et tribunaux qu’à condition que le ministre de la Justice, Francis Nkea, soit démi de ses fonctions. Une requête à laquelle le Chef du gouvernement, Emmanuel Issoze Ngondet, a finalement suite, en lui retirant le portefeuille de la justice, pour lui octroyer celui de l’Habitat, de l’urbanisme et du cadre de vie.

Laissez votre commentaire