Suspension du règlement des factures des PME : l’inquiétude de Jean Bernard Boumah

S’exprimant lors de la cérémonie de présentation des vœux au président de la République, le président de la Confédération patronale du Gabon (CPG), Jean Bernard Boumah a profité de cette occasion pour exprimer l’inquiétude des entreprises quant au gel de l’accord conclu avec le gouvernement pour l’apurement de la dette due aux opérateurs économiques.

Au cours de son intervention devant Ali Bongo, le président de la CPG a expliqué que la suspension de paiement des factures a occasionné « une situation d’étouffement » pour les entreprises, provoquant entre autre des difficultés de trésorerie, des mises en congé technique et des ajustements d’effectifs, notamment dans le secteur du bâtiment et des travaux publics.

Alors que des conditions de reprise de l’activité au sein du secteur privé semblaient se réunir avec la signature d’un protocole d’accord le 25 octobre 2016 entre la CPG et le ministère de l’Economie, garantissant l’apurement d’une partie de la dette due aux entreprises pour un montant global de 100 milliards Fcfa, le gel dudit accord met fin donc à la procédure spéciale de paiement des créances dues aux PME du fait des difficultés de trésorerie.

Il est a noté que le pays traverse une crise économique sans précédent depuis plusieurs mois. Une conjoncture qui a d’ailleurs contraint le gouvernement à mettre en place de nouvelle contributions fiscales auquelle les entreprise sont assujettis pour renflouer ses caisses, ajouter à cette suppression du règlement de la dette due au PME, la situation constitue désormais un véritable goulot d’étranglement pour ces dernières qui constituent un véritable levier dans le développement du pays.

Laissez votre avis