Suspension de RTN/ Bilie-By-Nze: «si ça avait été le Ministère, RTN ne pourrait plus émettre»

C’est au cours de sa traditionnelle conférence de presse qui s’est tenue ce jeudi 7 septembre 2017, à la Maison de la Radio Télévision gabonaise George Rawiri, que le ministre de la communication, porte-parole du gouvernement, Alain-Claude Bilie-By-Nze a fabordéait cette déclaration.

Questionné sur la décision de suspension de la Radio Télévision Nazareth (RTN) prise par le Conseil national de la communication (CNC), Alain-Claude Bilie-By-Nze a clairement signifié que cette décision émanait d’une institution et qu’il ne pourrait la commenter. Sans se faire prier, le porte-parole du gouvernement n’est pas allé de main morte en martelant «si ça avait été le Ministère, RTN ne pourrait plus émettre».

Pour argumenter son assertion, Alain-Claude est revenu sur le statut de la chaîne. En effet, les services de télévision et de radio qui souhaitent être diffusés ou distribués au Gabon sont soumis au régime du conventionnement par le Conseil ou de la déclaration auprès de lui. Ainsi, il a donc rappelé que «RTN est une radio chrétienne à l’origine, elle est devenue une radio politique donc elle est sortie de son objet et ça vous le savez. C’est une question de respect du cahier de charges!».

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire