Suspension de la grève à Radio Gabon et Gabon Télévisions

Siège de Gabon Télévision à Libreville © D.R

Entrés en grève le 30 avril dernier, les employés de Gabon télévisions et Radio Gabon, ont décidé, le 5 mai 2018, de façon unanime, de reprendre l’antenne. Les négociations désormais ouvertes, seront l’occasion pour les salariés de Gabon première de faire la lumière sur le statut réel de Gabon 24 au sein du groupe Gabon Télévisions.

Cinq jours après le début de la grève des employés du groupe Gabon télévisions, le mouvement d’humeur a été suspendu. Les grévistes attendent des réponses à leurs revendications, notamment sur le statut des employés de Gabon 24.

Le récent remaniement ministériel semble avoir rassuré les agents du groupe Gabon télévisions. En effet, au lendemain de l’annonce du nouveau gouvernement, les grévistes se sont réunis en assemblée générale, au sein de la maison Georges Rawiri et ont de façon unanime «décidé de suspendre la grève, suite à l’ouverture des négociations avec la tutelle», a annoncé Edgar Nziembi Doukaga, vice-président du syndicat national des professionnels de la communication (Syprocom).

Par ailleurs, les revendications des syndicalistes sont claires. Ils souhaitent l’avènement des médias publics, disposant d’une «autonomie de gestion» et d’une «autonomie éditoriale», rapporte Gabonactu.com.

Par dessus tout, ils veulent éclaircir le statut de Gabon 24, au sein du groupe Gabon télévision, car rappelons le, la chaîne s’est désolidarisée du groupe lors du mouvement d’humeur. Allant même jusqu’à s’accaparer de leur canal, sur les bouquets Canal+.

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire