Des stations services Petro Gabon bientôt sous pavillon GOC

Station service Petro Gabon © Gabon Actu

Confronté au non paiement de ses prestations en matière de livraison des produits pétroliers aux différents opérateurs du secteur, et dans l’optique de trouver un consensus face à cette situation, Gabon Oil Company serait entré en négociation avec le leader dans la distribution de produits pétroliers et de gaz butane, Petro-Gabon en vue d’acquérir une partie de ses stations-services. Cette opération entre dans le cadre de la stratégie offensive, lancée par son directeur général, Arnauld Engandji Alandji, qui ambitionne se positionner en aval des activités du secteur pétrolier.  



Engagée dans une stratégie de repositionnement de ses activités, la société nationale des hydrocarbures s’est lancée depuis quelques mois dans la distribution des produits pétroliers. Ainsi, dans le cadre de cette activité, elle rachète l’entièreté de la production de la Société gabonaise de raffinage (Sogara) puis livre l’ensemble des opérateurs notamment Total, Engen, Petro-Gabon, Oil Libya et la Société gabonaise d’entreposage des produites pétroliers (SGEPP), qui n’est rien qu’un transit de stockage.

Mais selon certaines indiscrétions, les opérateurs du secteur, sous prétexte du non paiement de leur facture par l’Etat, ne daignent pas éponger leur dette auprès de la GOC. Cette dette avoisinerait la somme de 80 milliards de Fcfa pour l’ensemble des opérateurs du secteur, dont les plus gros créditeurs ne sont autres que Petro-Gabon et Engen. Face à cette situation, la Société nationale des hydrocarbures aurait décidé récemment d’arrêter la livraison des différentes stations-services de ces deux opérateurs. Tandis que Total et Oil Libya sont normalement approvisionnés.

Cependant, selon une source proche de la direction de Petro-Gabon, Gabon Oil Company est actuellement en discussion avec cette entreprise en vue de reprendre une partie de ses actifs en compensation des créances. Il s’agira donc de faire passer certaines stations de Petro sous pavillon GOC. Une opération qui obéit à l’ambition de Gabon Oil Marketing de prendre le monopole sur l’aval pétrolier, notamment de la Raffinerie avec l’acquisition de 70% des actifs de Sogara, en passant par la construction d’un terminal de stockage et de la distribution.

Au moment où le gouvernement reprend la Société d’energie et d’eau du Gabon (SEEG), cette opération d’acquisition des stations-service de Petro-Gabon cadre avec la volonté du Chef de l’Etat, Ali Bongo de se réapproprier des secteurs vitaux pour les populations, notamment l’électricité, l’eau et l’énergie.

Laissez votre commentaire