Station de pesage de Ndjolé: les premiers contrevenants appréhendés

La station de pesage de Ndjolé © D.R

A peine 24 heures après la mise en service de la station de pesage de Ndjolé dans la province du Moyen-Ogooué, par le secrétaire général du ministère des Infrastructures, Yolande Nyonda, les résultats ne se sont pas fait attendre. Lors de la cérémonie de lancement, cette dernière avait donné des instructions fermes afin de rendre opérationnelle cette structure qui devrait concourir à lutter contre la dégradation du patrimoine routier national.

Il n’aura pas fallu plusieurs jours pour que la nouvelle station de pesage mise en place par le ministère des Infrastructures puisse commencer à produire des fruits. Pour le gouvernement cette infrastructure qui est la première du genre dans le pays devrait permettre non seulement de lutter contre le phénomène grandissant de la surcharge pratiquée par certains chauffeurs, mais aussi d’assurer la protection du patrimoine routier national.

Ainsi, quelques heures après son lancement, c’est près d’une dizaine de poids lourds, notamment des grumiers, des véhicules de transport de marchandise ou même de produits pétroliers qui ont été épinglés par les agents en poste dans cette station aidés par quelques éléments des forces de gendarmerie de la localité.

Pris sur le fait, ces usagers dont le chargement a été contrôlé non conforme devront donc s’acquitter de la lourde amende suivant l’excédent du tonnage constaté. La sanction pécuniaire va de 25 000 Fcfa à près d’un million de Fcfa, avec également une immobilisation du véhicule en surcharge et un délestage des marchandises ou produits transportés.

Pour ceux qui refuseraient de peser leurs véhicules, la réglementation prévoit 10 jours à un mois d’emprisonnement ferme, une amende de 500 000 Fcfa et la suspension du permis de conduire.

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire