Le soutien du Complexe agro-industriel du Gabon aux boulangers

© D.R

Dans le cadre de sa politique de renforcement de partenariat avec les différents acteurs du secteur, le Complexe agro-industriel du Gabon (CAIG) et le groupe français AIT Ingrédient ont organisé, le 25 juillet dernier, un séminaire de formation à l’intention des boulangers de Libreville et d’Owendo. Cette rencontre a permis à ces derniers non seulement d’être au fait de la production de la farine «Toto», mais aussi de renforcer leurs capacités pour la fabrication de leur produit.

L’événement a été ponctué par la tenue du séminaire, puis de la visite complète du CAIG. Il était donc question pour les organisateurs de se rapprocher de sa clientèle, la rassurer sur la qualité de la farine «Toto» produite au Gabon, l’objectif étant à terme de nouer de véritables partenariats avec les différentes boulangeries et pâtisseries.  

Spécialisé dans le développement et la commercialisation de solutions ingrédients adaptés à la filière agro-alimentaire et plus particulièrement à la meunerie, AIT Ingrédients dispose de l’expertise requise pour garantir aux professionnels une formation de qualité dans ce domaine. «Dans le cas de ce séminaire, je travaille avec le complexe agro industriel depuis quelques années. On les aide pour la conception de leur farine, dans la recherche du blé qui est en adéquation avec le marché et en même temps proposer des solutions ingrédients pour corriger les défauts perceptibles par le boulanger pour que derrière, il y ait une régularité de la farine », a indiqué le représentant de AIT Ingrédients, Clément Vachet.

Ce séminaire a donc permis aux responsables des boulangeries d’être édifiés sur la qualité des produits fabriqués par le  Complexe agro-industriel du Gabon. Il faut rappeler que ces produits fabriqués exclusivement au Gabon, sont de trois types: la farine boulangère «Toto», la farine pâtissière blanche et la farine biscuitière.

Au cours de cette séance, les animateurs ont insisté sur la mouture du blé, la composition du grain de blé, ses qualités pour avoir un produit fini quasi-irréprochable. Puis s’en est suivie une visite complète du CAIG, avec comme point d’orgue des tests qui ont permis de s’assurer que cette farine répond bel et bien aux normes internationales.

Laissez votre commentaire