dimanche,16 mai 2021
AccueilA La UneSommet des leaders sur le climat: Ali Bongo pour un soutien à...

Sommet des leaders sur le climat: Ali Bongo pour un soutien à l’accélération de l’adaptation en Afrique

Ce jeudi 22 avril 2021 le chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba a pris part, par  visioconférence, au Sommet des Leaders sur le Climat organisé à l’initiative du président des Etats-Unis d’Amérique Joe Biden. Une rencontre internationale qui avait pour objectif de lancer une nouvelle dynamique internationale sur l’ambition climatique et préparer les grands rendez-vous de l’année sur le climat notamment  la 26ème Conférence annuelle des Nations Unies sur le Climat (Cop26).

En effet, cette conférence virtuelle mondiale a réuni une quarantaine de chefs d’État et de gouvernement, notamment  les présidents de la Chine, Xi Jinping, de Russie, Vladimir  Poutine, de France Emmanuel Macron mais aussi plusieurs dirigeants africain au nombre desquelles le chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba, de la République Démocratique du Congo Felix Tshisekedi, par ailleurs président en Exercice de  l’Union Africaine, Cyril Ramaphosa, de la République d’Afrique du Sud,  Muhammadu Buhari, de la République Fédérale du Nigéria et Uhuru  Kenyatta de la République du Kenya. 

Ainsi, l’organisation de ce sommet revêtait un défi majeur pour le président Joe Biden  d’une part montrer au monde que les objectifs climatiques des États-Unis sont ambitieux et permettent d’atteindre l’objectif de l’Accord de Paris de limiter la hausse de la température globale à +1,5°C, mais aussi de reprendre le leadership international sur le climat en encourageant les pays les moins ambitieux e à relever leurs objectifs. 

Leader de la cause climat, le numéro un gabonais a d’ailleurs profité de cette tribune pour réaffirmer son engagement en invitant ses pairs à soutenir l’accélération de l’adaptation en Afrique, par un apport de capitaux au Fonds Vert  pour le Climat y compris au financement de la dette climatique des pays  africains. « Il a relevé à ce sujet, le rôle capital que jouent les forêts du Bassin du  Congo, dans la captation de plusieurs milliards de CO2, contribuant ainsi à éviter une aggravation du réchauffement climatique mondial », précise le communiqué de la présidence de la République.

Laissez votre commentaire

Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme
Publicité Sunu Assurances Refresh Airtel Prevoyance