jeudi,29 octobre 2020
Accueil Derniers articles Sommet CEEAC : «un succès personnel» pour Ali Bongo

Sommet CEEAC : «un succès personnel» pour Ali Bongo

Très attendu au regard de l’importance et de la teneur des sujets à évoquer,  le IXème sommet extraordinaire de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) qui s’est tenu à Libreville ce mercredi 18 décembre, marquait également le retour du chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba sur la scène international après son AVC. Conscient de cet état de fait, ce dernier n’a d’ailleurs pas manqué de le souligner en indiquant qu’il s’agissait pour lui « d’un succès personnel ». 

L’objectif de ce IXème sommet extraordinaire de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) qui a vu la présence de quatre chefs d’Etats sur les 10 annoncé, était principalement d’entériner les réformes visant à « améliorer l’efficacité et l’efficience de la CEEAC dans l’objectif de réaliser un saut qualitatif majeur dans la gouvernance de l’organisation ». 

A cet effet, les onze chefs d’Etat et de gouvernement ont adopté et signé les instruments juridiques relatifs à réforme institutionnelle de la CEEAC à l’unanimité. Marquant un « tournant historique pour la Communauté économique des Etats d’Afrique centrale »  comme l’a déclaré Ali Bongo Ondimba sur son compte Twitter, ce sommet a souligné la volonté des Etats de mutualiser leurs forces. 

Désormais dotée « d’une architecture institutionnelle à la hauteur des défis à relever », les pays membres de la CEEAC devront désormais conduire d’une même voix, leurs politiques économiques. Fruit de quatre années de « travail acharné » comme l’a souligné Ali Bongo pour qui ce sommet est un « succès personnel », cette IXème session extraordinaire constitue l’épilogue d’un processus amorcé en 2015 à N’Djamena au Tchad.

Si il y aura bien évidemment un « un avant et un après sommet », à la fois pour le Gabon qui accueillera le futur siège de la commission de la CEEAC à Libreville, et pour les autres pays membres, cette session extraordinaire bien que marquée par l’absence de nombreux chefs d’Etats voisins, aura permis de souligner l’ambition de la CEEAC de s’unir pour un avenir commun.

Laissez votre commentaire

Ladji Nze Diakitéhttp://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en Audit, Contrôle de Gestion et aide à la Décision, passionné de journalisme, j'analyse au quotidien l'actulaité économique du Gabon et du continent Africain ainsi que l'actualité sportive.
Global Media Time Gif 2px
Bestheinfusion