Des soins de santé gratuits pour les agents de Gabon Télévision grâce au Samu Social  

Siège de Gabon Télévision à Libreville © D.R

Ce lundi 15 octobre 2016, la maison Rawiri a accueilli la cérémonie de signature du partenariat entre le directeur de Gabon télévision Sebastien Ntoutoume Bekale, et le coordinateur du Samu social le Dr Wenceslas Yaba. Dorénavant, les agents de Gabon télévision sont des privilégiés de l’office de santé puisqu’il possède dans leur structure une unité de service qui s’attellera à anticiper leurs diverses problématiques sanitaires.



Engagé dans un processus d’amélioration des conditions de vie et de travail de ses collaborateurs, le directeur général du Groupe Gabon Télévision, Sebastien Ntoutoume Bekale a indiqué que la signature de cette convention avec le Samu Social Gabonais permettra de fournir des services médicaux internes  complètement gratuit aux agents de Gabon télévision et de Radio Gabon.

Au cours de son allocution de circonstance, le premier responsable du média public a salué l’aboutissement de ce partenariat qu’il a décrit comme « extraordinaire ». Il inisté sur a la gratuité du service que proposera le SAMU Social, mais cela se fera sous réserve de quelques conditions notamment la livraison par son groupe, d’un cadre susceptible d’accueillir les agents et la matériel du Samu. « Chaque agent de la télé doit tout faire pour respecter les termes de cette convention, en ce qui concerne patronat, il n’y aura pas de problème de notre côté », a-t-il expliqué.  

Prenant la parole à sa suite, le Président du conseil d’administration, Mathieu Koumba a féliciter les deux parties pour la concrétisation de cette initiative qui rentre dans la politique souhaité par le chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba notamment en ce qui concerne l’amélioration de l’accès au soin aux gabonais par « une médecine de proximité ».

Enfin, le coordonnateur du Samu Social le Dr Wenceslas Yaba a spécifié les services de santé auxquels auront désormais accès les agents de Gabon Télévision notamment la prise de tension, la réalisation d’échographies aux femmes, ou encore les soins ophtalmologiques. « Les agents de Gabon Télévision ne paieront plus 50.000 pour déplacer une ambulance, ce sera gratuit. On fera la petite chirurgie et les circoncisions des enfants gratuitement…», a-t-il expliqué.

Laissez votre commentaire