Sogatra: seuls 33 bus en circulation sur les 276 de son parc automobile

Bus de la société Sogatra © GMT

C’est le triste constat recueilli  par l’Agence gabonaise de presse auprès du chef du service technique et maintenance de la Société gabonaise de transport (Sogatra). Une situation qui explique le déficit de bus en circulation sur le circuit urbain de Libreville et ses environs, et qui constitue un véritable handicap pour les usagers.

Il n’est un secret pour personne que l’unique entreprise publique de transport en commun connaît depuis plusieurs années des difficultés sans précédent. Aux difficultés financières, les usagers constatent depuis un certain temps, l’absence de bus de ladite société. Pour ces personnes qui empruntent les bus de la Sogatra, ils doivent s’armer de patience, car il faut attendre 45 minutes voir plus d’une heure, dans l’espoir de voir un bus stationné.

Une carence en bus de transport qui oblige dès lors les usagers les plus pressés à emprunter les taxis et «subir la surenchère des taximen, qui augmentent les prix des trajets comme bon leur semble».

Selon le chef de service technique et maintenance de la Sogatra, Jonas Mouenga, cette situation est d’ordre technique. En effet, explique-t-il, «Sur les 276 véhicules dont dispose la Sogatra, seuls 28 sont opérationnels et font le transport urbain. Il y a également cinq bus qui sont à la charge du service commercial».

Il faut retenir que c’est près de 243 bus qui sont en panne. Un constat qui  explique le manque criard de bus de transport dans les artères de Libreville et ses environs. «S’agissant des pannes qui clouent les véhicules au sol, elles sont de deux ordres notamment les pannes liées aux rotules de barres de direction et d’accouplement, et les problèmes de boites de vitesses qui sont les plus récurrents», révèle Jonas Mouenga. Il indique par la suite que sur les 243 véhicules non opérationnels, 33 ont des problèmes de boites de vitesses.