Sogatra : le nouveau DG installé sous fond de tensions

Le nouveau DG (au centre) accompagné du ministre des transports Estelle Ondo © GMT

Le jeudi 25 janvier dernier, la ministre des Transports et de la Logistique, Estelle Ondo, a procédé à l’installation du nouveau directeur général de la Société gabonaise de transport (Sogatra). Une cérémonie qui s’est déroulée au siège de ladite société sous fond de rappel la situation difficile que traverse cette entreprise.

Nommé en Conseil des ministres le mercredi 10 janvier dernier, le nouveau directeur général de la Sogatra n’aura sans doute aucun temps de répit. Pour cause, il devra s’atteler à trouver des pistes de solutions à la crise que traverse l’entreprise de transport. Lors de la cérémonie d’installation quelque peu festive alors que la société connait la crise sans précédent, les syndicalistes ont rappelé au promu l’impératif de travailler rapidement à l’amélioration des conditions de travail des agents.

«La Sogatra connaît de nombreuses difficultés parmi lesquelles l’épineux  problème du retard des salaires lié à l’irrégularité du versement de la subvention et de la dette CNSS qui date du dernier trimestre 2005 jusqu’à ce jour, dû au non versement des cotisations et de la Déclaration trimestrielle des salaires (DTS)», a martelé Saturnin Embinga, représentant des partenaires sociaux.

Il a d’ailleurs rappelé que le mouvement de grève qui avait secoué l’entreprise durant plusieurs mois avait été suspendu «suite à la signature du protocole d’accord avec la direction générale le 12 octobre 2017» en présence de la ministre, Estelle Ondo. «Bien qu’ayant enregistré quelques avancées, nous fondons beaucoup d’espoir avec votre nomination de l’aboutissement de tous les points inscrits dans le protocole d’accord que nous allons vous transmettre officiellement après cette cérémonie», a t-il indiqué.

Répondant à ses interlocuteurs, le directeur général entrant, Alphonse Oyabi Gnala, qui remplace à ce poste, Patrick Assélé, a tenté de les rassurer sur sa volonté d’apporter rapidement des solutions aux difficultés que connaît l’entreprise.

Seule fausse note du nouveau directeur général le rappel aux uns et autres qu’«avant d’être syndicaliste, vous êtes avant tout des agents de la Sogatra», supposant semble t-il que ceux-ci devront se plier désormais sans broncher au directive de la direction, des propos qui ont occasionné quelques chuchotements de réprobation démontrant ainsi la tension qui semble encore couver au sein de cette entreprise.

Laissez votre commentaire