Sogatra: Justin Ndoundangoye se derobe face à la grogne des agents

© D.R

Ce mercredi 26 décembre, la tension est montée d’un cran du coté de la Société gabonaise de transport (Sogatra) dont les agents ont récemment lancé un mouvement d’humeur pour réclamer le paiement de leurs arriérés de salaires. Alors qu’il s’était rendu au siège de ladite entreprise pour s’enquérir de la situation, le ministre des Transports et de la Logistique Justin Ndoundangoye a quasiment été séquestré avant de quitter les lieux par une porte dérobée.

Lancé le vendredi 21 décembre dernier le mouvement d’humeur du personnel de la Société gabonaise de transport est loin d’avoir trouvé son épilogue au vu de l’incapacité du gouvernement à répondre aux préoccupations des grévistes. En effet, les agents continuent de réclamer à cor et à cri le paiement des 8 mois de salaires qui leur sont dus.

C’est donc pour entamer les discussions que le ministre des Transports s’est rendu au siège de ladite entreprise pour échanger avec les responsables sur les solutions à envisager pour calmer le climat délétère qui prévaut au sein de la Sogatra. Une discussion qui aurait viré au rouge, le membre du gouvernement n’ayant, semble-t-il, proposé que le paiement d’un seul mois de salaire sur les 8 mois dus. « Nous n’avons pas compris cette position du ministre alors que les informations recueillies auprès du trésor indiquent que c’est trois mois qui ont été décaissés pour le paiement », s’est insurgé un syndicaliste joint au téléphone par Gabon Media Time.

La situation aurait par la suite tourné au fiasco, les agents ayant décidé par la suite de barricader la sortie de l’entreprise, empêchant ainsi à leur ministre de tutelle de quitter les lieux pendant une trentaine de minutes. Selon un agent témoin de la scène, le ministre aurait quitté par la suite le siège de la Sogatra par une porte dérobée et les forces de sécurité.

Laissez votre commentaire