SNLS: Tchoreret Mbiamany accusé d’escroquerie par les locataires d’Alhambra

© D.R

Le samedi 26 mai 2018 dernier, les locataires des logements sociaux d’Angondjé, ont lors d’une déclaration commune, accusé d’escroquerie le directeur général de la Société nationale du logement social (SNLS), Joël Patient Tchoreret Mbiamany, face à son insistance à vouloir à tout prix continuer à percevoir les loyers de la cité Alhambra, sachant que depuis décembre 2017 dernier, la gestion de ces logements ont été retirés à sa structure par l’ex-président du conseil d’administration de la SNLS, Ambroise Germain Banas.

En décembre 2017 dernier, Ambroise Germain Banas alors président du conseil d’administration (PCA) de la Société nationale du logement social (SNLS) avait, à cause d’une gestion à l’emporte-pièce de l’ex directeur général de cette structure, Paul Mapessi actuellement en détention, retiré la gestion de la cité Alhambra d’Angondjé à la SNLS. Aujourd’hui, les locataires peinent à comprendre l’insistance de l’actuel directeur général de la SNLS, Joël Patient Tchoreret Mbiamany, à vouloir que ces derniers lui versent les loyers.

Une situation qui a amené les habitants de cette cité, à accuser le directeur général de la SNLS, lors d’une déclaration commune tenue le samedi dernier, «de fomenter une vaste opération d’escroquerie qui ne repose, sur aucun texte légal». En effet, selon ces derniers, le document qui leur a été brandi par Joël Patient Tchoreret Mbiamany, est tout simplement un acte qui ne respecte aucun parallélisme des formes.     

«C’est un arrêté qui a retiré à la SNLS, la gestion des résidences Alhambra, parcelles 10, 1 et 3. Nous nous attendions donc qu’un autre arrêté pris par la tutelle redonne à la SNLS la gestion de ces résidences. Ce qui n’est pas le cas. Le document brandi par le DG de la SNLS, est un document produit au sein de ses services. Sur lequel, l’on ne retrouve même pas la signature du PCA Ambroise Germain Banas», ont-ils indiqué à nos confrères de l’Aube.

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire