SNLS: le DGA suspendu pour avoir attribué un terrain à son épouse

Siège social de la SNLS © GMT

Accusé d’avoir attribué de manière irrégulière un terrain à son épouse, et faisant dorénavant l’objet d’une enquête, Joël Patient Mbiamany Tchoreret, le Directeur général de la Société nationale du logement social (SNLS), a le vendredi 22 juin 2018 dernier, notifié à son directeur général adjoint, Dieudonné Egnina Ndombi, qu’il était suspendu de ses fonctions et qu’à cet effet, l’accès à ladite société lui était interdit.

Dans le but de tirer au clair, la probable accusation d’attribution irrégulière de terrain qui pèse actuellement sur son directeur général adjoint, Joël Patient Mbiamany Tchoreret, s’est vu suspendre ce dernier de ces fonctions. «Pour la préservation des intérêts de la société et vue la crise de confiance à votre égard, je suis dans le regret de vous notifier la suspension de vos fonctions jusqu’à la tenue du prochain Conseil d’administration», a-t-il indiqué.

En effet, il se pourrait qu’actuellement l’épouse dudit directeur général adjoint de la Société nationale du logement social (SNLS), le dénommé Dieudonné Egnina Ndombi, soit en possession du titre foncier d’un terrain qui aurait fait l’objet d’une cession irrégulière, et dont un procès-verbal d’attribution de l’Agence nationale de l’urbanisme, des travaux topographiques et du cadastre (ANUTTC), aurait été signé par ce dernier.

Une procédure semble-t-il frauduleuse, qui a poussé le Directeur général de ladite société à prendre certaines mesures mais surtout, à saisir la police judiciaire, qui a ouvert une enquête. «Vous êtes interdit de venir au siège social de la SNLS, de communiquer avec les agents de la SNLS par rapport à votre statut de Directeur général adjoint. Vous êtes également prié de nous restituer les clés de votre bureau dès réception de la présente», a-t-il annoncé.

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire