SNI: Bientôt la reprise des travaux du projet de lotissement Mangoumba

Hermann Kamonomono, directeur de la SNI © GMT

C’est ce que le nouveau directeur général de la Société nationale immobilière (Sni) Hermann Kamonomono, a laissé entendre ce matin, lors de la visite diagnostic du lotissement de Mangoumba qu’il a effectué dans la commune d’Akanda. Avec la ferme volonté de donner un nouveau souffle à cette entreprise étatique, le patron de la Sni, a rassuré que les travaux de ce vaste projet devraient reprendre dans quelques mois.



Situé dans la périphérie du stade d’Angondjé, ce projet de lotissement qui est à l’arrêt depuis plusieurs mois déjà devrait connaître une reprise dans les prochains mois. C’est l’assurance donné par le nouveau directeur général de la SNI, qui accompagné de plusieurs de ses collaborateurs et des partenaires financiers en l’occurrence la Banque internationale pour le commerce et l’industrie du Gabon (BICIG) et l’Union gabonaise de banque (UGB), a effectué une inspection de ce chantier à forte valeur sociale.

S’étendant sur une superficie de 120 ha, le lotissement de Mangoumba est une propriété de la Société nationale immobilière. A l’heure actuelle, c’est 75 ha soit 731 parcelles qui ont déjà été viabilisées avec l’exécution de travaux préparatoire, déforestation, démolition des constructions, purges des terres de mauvaises tenues; mais également, des travaux de terrassements. Il s’agit donc pour la SNI de proposer à la vente des passerelles pour habitations et ainsi offrir la possibilités aux populations d’avoir facilement accès à un titre de propriété.

Cette visite avait donc  pour objectif de faire un état des lieux du site afin de procéder dans un avenir proche, à la relance des travaux de viabilisation. «Le constat que je fais est plus qu’optimiste, bien que le chantier soit à l’arrêt il y a une possibilité de relance du chantier, donc nous étions sur le site aujourd’hui avec nos partenaires financiers faire un état des lieux et voir dans quelle mesure nous pouvons très rapidement relancer les travaux», a relevé  le nouveau patron de la SNI.

Il en a profiter de  rappeler que l’objectif de la SNI est d’accompagner le gouvernement dans la mise en oeuvre d’une politique d’accès au logement pour tous. Saluant également la détermination des partenaires financiers notamment l’UGB et la BICIG qui ont exprimé leur volonté d’accompagner effectivement ce projet.  

Par ailleurs, il faut noter qu’à l’issue des travaux d’aménagements, ce lotissement  prévoit offrir des parcelles pour la construction de logements, des lots pour équipements de proximité à savoir:  des écoles, des commerces et espaces de jeux; plusieurs placettes végétaliser et des chaussés plantées d’arbres ombreux et d’agrément. Plusieurs compatriotes ont déjà démarré leurs travaux de construction de logements individuels ou immeubles mixtes.

Laissez votre commentaire