SNBG : l’Etat cède sa part d’actions à un repreneur tenu secret

Face aux difficultés financières que traverse depuis plusieurs mois, ce fleuron de l’économie gabonaise, et quelques jours seulement après l’annonce de sa quasi faillite, l’Etat gabonais, qui est l’actionnaire majoritaire de l’entreprise viendrait de décider de céder ses parts d’actions.

L’Etat qui est actionnaire à hauteur de 80% dans la Société nationale des bois du Gabon (SNBG) aurait décidé de revendre ses parts à un repreneur dont l’identité est tenue secrète, confirme une source interne de l’entreprise. Cette opération serait donc à l’origine du licenciement express des quelques 400 agents suivi du paiement intégral de leurs droits assortis d’un bonus de 4 mois de salaires.

La Direction générale de l’entreprise, qui tient absolument à garder secret cette opération avance comme prétexte une ouverture de capital à un actionnaire très intéressé par les capacités industrielles de ses usines à l’arrêt depuis plusieurs mois. Ainsi, la cession pourrait être conclue dans les prochaines semaines.

Laissez votre avis