Six présumés homosexuels appréhendés à Moanda

© AGP

Vendredi 25 février dernier, la brigade de gendarmerie de Moanda dans le département de Lebombi Leyou a mis la main sur six personnes pour attentat présumé aux bonnes mœurs et viol sur mineur. Celles-ci ont été présentées devant le procureur de la République près du tribunal de 1ère instance de Franceville (Haut-Ogooué), nous rapporte ldadaily.com.

Avec la mondialisation, le phénomène d’homosexualité se répand un peu partout dans le globe et le Gabon n’est pas en reste. Pour preuve, six présumés homosexuels ont été arrêtés par la brigade de gendarmerie de Moanda et entendu par le procureur. Il s’agit d’un congolais (RDC), un sénégalais, un tchadien et trois gabonais dont un jeune de plus de 15 ans. « Selon le procureur, Gilbert Mbarangolo, les faits remonteraient au courant du mois de février. », souligne Gabon Actu.


« Ces derniers pourraient également être inculpés pour viol sur mineur, étant donné que la version du jeune homme dont l’identité n’a pas voulu être révéler, relèverait  un cas d’acte sexuel contre nature sans consentement, a indiqué le procureur qui s’est abstenu d’en dire plus, par obligation de réserve. », précise Gabon Actu

«J-F Pounga Mouyoumba de nationalité Congolaise (RDC), avoue pour sa part, être né homosexuel. Tandis que Khalil Abdoulaye K. (tchadien) et Diop Seydou (sénégalais), seraient, selon eux, victimes des avances du jeune Rufin M, gabonais de 18 ans.» poursuit le site d’actualité.

Au Gabon, ce phénomène ne cesse de prendre de l’ampleur même si à première vue, ce n’est pas le cas. Malgré tout, cette pratique passe toujours mal auprès des populations qui continuent de la considérer comme une aberration, tant elle est en déphasage avec la réalité et les influences culturelles ambiantes.

Laissez votre avis