mercredi,2 décembre 2020
Accueil A La Une Sindara: un député convoqué à la gendarmerie pour avoir électrifié son siège?

Sindara: un député convoqué à la gendarmerie pour avoir électrifié son siège?

Que se passet-il du côté du département de Tsamba-Magotsi ? C’est la question qui taraude les esprits depuis quelques jours au vu des informations diffusées ces derniers jours sur les réseaux sociaux faisant état de la convocation à la Brigade de gendarmerie de Fougamou du député du 2ème siège de cette circonscription le mercredi 10 juin dernier. Motif évoqué par les agents des forces de l’ordre l’électrification du canton Sindara, une version balayée d’un revers de la main par les autorités

C’est une histoire rocambolesque qu’a vécue le député du 2e Siège du département de Tsamba-Magotsi,  David Labaye, la semaine écoulée. Dans une publication sur son compte Facebook, ce dernier relate avec force et détail sa convocation à la brigade de gendarmerie de Fougamou, chef lieu du département au motif qu’il aurait entrepris d’électrifier le groupement de villages Sindara 1&2. 

Alors que le lancement de ces travaux rentre dans le cadre de la concrétisation d’une promesse de campagne et a abouti à l’achat d’un groupe électrogène de 60 KVA pour l’électrification de cette localité, ceux-ci seraient vu d’un mauvais oeil. « Le mercredi, 10 Juin 2020 aux environs de 15 heures, le commandant de Brigade de la Gendarmerie de Fougamou en compagnie d’un autre Gendarme et du Vice-président du Conseil Départemental de Tsamba-Magotsi, s’est présenté à mon domicile de Sindara et m’a intimé l’ordre de me présenter au poste de Gendarmerie de Fougamou », relate le député.  pour être entendu au motif d’avoir électrifié Sindara 1&2.

Fait surprenant, les agents auraient indiqué à l’honorable David Labaye que ladite convocation serait consécutive à l’électrification des groupements de villages dont il est le député assurant au passage avoir été  « mandatés par sa hiérarchie, notamment le préfet et le Gouverneur ». « Qui peut bien-être contre l’électrification  de Sindara 1&2 dans le département de Tsamba-Magotsi ? », s’est-il interrogé. 

Toutefois, une source proche des autorités de Fougamou indique qu’il n’en est rien et qu’il « s’agissait simplement d’écouter le député sur le fait qu’il ferait payer aux populations l’adduction en électricité ». Toute chose qui selon notre source serait étrange alors qu’il s’agit d’une action visant à soutenir les populations. 

Si cette affaire semble quelque peu confuse, notamment sur les raisons réelles de la convocation de l’élu, elle a le mérite de dévoiler au yeux de l’opinion les manœuvres peu orthodoxes de certains politiques.

Laissez votre commentaire

Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme
Global Media Time Gif 2px
Bestheinfusion